Monthly Archives

février 2024

Bilan (très) tardif

By | Blabla / News | No Comments

Bonjour.

Juste un petit (ou pas) bilan – en retard, un peu comme tout et tout le temps ces derniers mois/années * soupir * – sur 2023.
Vous croyez que j’arriverai à trouver du temps plus régulièrement un jour ? Je ne sais pas, mais en attendant, et bien ce sera du post en retard presque systématiquement.
Il faut dire que cet article là aurait du arriver fin décembre, mais le PC ne fonctionnait pas (heureusement que depuis, deux sommets de patience et sur qui j’envoie moult love me l’ont sauvé !), du coup j’avais le moral au trente sixième dessous. J’ai mis un moment à me rasséréner..
Pensez : mon point fixe, mon ancre, mon repère… ma vie un peu en fait. J’ai toujours eu un PC pas loin, et H24 depuis plus de 15 ans. Ils ont accueilli toutes mes joies et toutes mes peines, ont longtemps été le seul ami que je pouvais voir. J’y ai tout mis dessus : mon travail, ma détente, mes souvenirs…  Et là mon PC à l’arrêt, inutilisable… bon sang j’en pleurais tous les jours… Je réalise en 2024 que mon PC a remplacé tant de manques qu’il est devenu *trop* important, car j’en ai un besoin viscéral. C’est presque une question de survie, en tout cas c’en est une de santé mentale..  je ne peux plus vraiment me permettre d’en faire mon unique soupape… Il faudra que je travaille là dessus si je le peux.. Enfin bref.
J’ai tellement d’articles que j’aurais aimé poster et dont la plupart ont finalement terminé à la poubelle parce que pas le temps puis obsolètes… mais j’essaie au moins de conserver un suivi de mes créas & bilans alors allons y.

Enfin bon. 2023… Une année trop remplie, mais pas franchement de créations – il y a plus « urgent » à gérer au quotidien, il y a eu ce déménagement qui a nécessité une énergie colossale aussi…
Alors des mois entiers parfois sans rien ou presque rien. Pour les dessins, principalement en début d’année, avec un rattrapage correct en fin d’année, notamment sur Octobre/Novembre. Pour la photographie, une année presque vide. Photo unique par téléphone sur Mars et  Mai. Quelques rares photos en Avril, Juin et Août. C’est tout…. C’est d’une tristesse… et le pire, c’est que ce n’est pas prêt de changer, le déménagement m’ayant fait repartir des années en arrière… Bref. Voici le récap :

Je vais tâcher de ne pas m’attarder sur ce bilan que je trouve désolant, et je vais plutôt me focaliser – ou essayer – sur le point positif : si l’on excepte Février 2023, j’ai au moins un dessin par mois, quand bien même j’étais déjà à genoux. Le dessin m’aide autant qu’il est une pression parfois. Je n’aime pas ne rien produire, et quand je ne produis rien ça me manque vite…
C’est par moment très difficile de se mettre à gribouiller parce qu’on en a besoin, quand dans sa tête, tout ce qui retentit, c’est à quel point le monde entier semble faire mieux. Finalement, heureusement que le besoin est là, dans une forme qui me pousse en général à mettre ces obscures pensées de côté pour simplement faire ce que je dois comme je le peux.
J’ai toujours la petite voix d’une copine qui résonne dans ma tête, et me dit que – puisque ce n’est toujours pas une priorité de dessiner – je devrais laisser tomber. Des millions de personnes font bien mieux que moi. Une IA (même si elle utilise du contenu volé à des milliers d’artistes) peut créer mieux en l’espace d’une seconde… Alors à quoi bon ? Je m’accroche à l’idée que contrairement à l’IA, moi je mets de l’amour, du temps que je ne consacre à rien d’autre, et mon petit univers bien personnel dans ce que je crée. Par moment je commence à me demander malgré tout si c’est suffisant..
Cela nécessite souvent de mettre des œillères, pour ne plus voir ni entendre tout ce qui me mine, une énergie qui pourrait être dépensée autrement, mais bon.. au moins, ça me permet de faire de tous petits pas.

Bref, je soliloque encore sans fil rouge et ça part n’importe comment, et en pente raide vu que le moral, malgré un léger mieux, reste assez bas. Arrêtons ça ici.

2023, ce n’est pas l’année que j’espérais niveau Art, ni dans aucun domaine en fait. Partir de là où on était a été un crève-coeur, Changer de PC une véritable épreuve… mais mes filles se portent bien, lui et moi sommes toujours là, et il a l’air globalement mieux, c’est déjà ça.

Et puis, je sens que, malgré toutes mes failles et mon exécrable compagnie, des gens adorables sont toujours là pour moi, avec la volonté de me soutenir, comme je suis là, même toute cassée, même dysfonctionnelle, même déprimante. Ça paraît fou… finalement, j’ai peut être réaliser que j’avais ma ‘bande de Winnie l’Ourson’, en étant Bourriquet. Je n’ai pas de mot pour exprimer la reconnaissance que j’éprouve pour cela, mais ça fait partie des choses pas si petites que ça qui me sauvent, et il y en avait besoin… Car il n’y a pas que le dessin que j’ai songé à définitivement abandonner. Ce genre de pensées ne m’avaient pas manqué, et j’ai eu beaucoup de mal à me pardonner de les avoir eues, même juste un instant. J’espère réussir à les chasser de nouveau cette année, définitivement si la chose est possible. Prendre mes marques. Me faire de nouveaux repères ici, en apprivoiser les environs. Conserver un PC fonctionnel et réussir à le garder important, mais moins vital dans mon esprit. Reprendre mes activités au moins un petit peu… bref, continuer l’apprentissage de « Vivre », à la hauteur de mes possibilités. Il ne peut pas toujours pleuvoir, pas vrai ?
Aller. C’est parti pour continuer d’essayer.. à force quelque chose finira bien par réussir un jour, peut-être..

Adieu 2023.
Bonjour 2024..
Et super en retard : bonne année à quiconque lit ceci.
Avec en premier, la santé physique et mentale, sans lesquelles il est si dur de faire quoi que ce soit d’autre.. Avec des petites et grandes joies quotidiennes pour compenser les inévitables déboires, avec de la Chance aussi car mine de rien, elle a souvent son rôle à jouer. Avec un équilibre, de la sérénité. Avec toutes les belles et bonnes choses qu’on est tous en droit d’espérer. Je vous souhaite de « vivre », au maximum de vos capacités. Prenez soin de vous, surtout. Et à bientôt.