All Posts By

MGraph

Texte: Un peu de rien.

By | Poésie / Texte | One Comment

Cela ne m’était pas arrivé depuis… à ce point : jamais, en fait. Ou alors, j’ai oublié.
Cela m’arrive désormais, d’oublier…

Me poser devant mon écran, et ne rien vouloir y faire dessus. Ni jouer, ni dessiner. Ni lire, ni écrire. Ni rechercher, ni contacter… rien. Rien qu’une immense flaque de néant au bout de mes envies.
Je regarde autour de moi, et c’est la même chose. Les esquisses en attente depuis le début du « Art Block », la couture délaissée, les livres abandonnés… le rangement qui s’impatiente, le ménage aussi. Je n’ai juste envie de rien faire. Rien du tout.

Je suis sans doute plus fatiguée que je ne le pensais, mes souhaits noyés dans une torpeur démesurée.

Tout est terne en dedans.. Dehors, le ciel est gris-blanc. Rien ne s’y passe, rien n’y bouge, tout fait semblant, en suspens… Dans les rues en contrebas, à demi noyée par la bruine, quelques personnes s’agitent. Il y a un évènement en ville. Moi, je n’irai pas. Trop de monde, trop de bruit, j’ai besoin de tranquillité, de solitude choisie.

J’ai dormi plus que de raison aujourd’hui, migraines et cauchemars ont pourri ma nuit. Me lever a représenté un considérable défi… je n’ai pas même le goût de m’alimenter.. Je verrais ce soir, quand Il sera rentré… après tout, ce n’est pas comme si j’allais m’activer…
Je sais que plus le temps sera morne et plus il en sera ainsi. Mon énergie en chute libre, et le moral aussi, si je ne cultive pas les petites satisfactions avec précaution.. Spleen de fin de saison. Déprime de fin d’année, sur fond d’une dépression qui a toujours plus ou moins été. J’ai commencé à m’en libérer, mais par moment, les symptômes reviennent me hanter.

Novembre et Décembre… ce sont deux mois qui voient presque systématiquement ma forme s’envoler. Le froid, le manque de Soleil, l’absence de papillons dans les bosquets… je dois trouver des moyens de compenser pour ne pas m’écrouler. À croire qu’une part de moi est née pour hiverner… j’aime la consonance de ce mot « hiverner »..
Mais cela ne se fait pas, dans l’univers des humains. Il y a à faire toute l’année, sans jamais s’arrêter. C’est pesant par moment si vous saviez…  D’ailleurs, j’ai parfois l’impression que c’est de plus en plus lourd pour moi chaque année..

Aujourd’hui, même si c’est un peu malgré moi, je prends le temps. Le temps de ne rien faire. Le monde des ‘miens’ à deux pas, et pourtant, infiniment lointain déjà. Mes réflexions d’habitude si tourbillonnantes pénètrent l’oeil du cyclone au fond de moi. C’est flou, c’est las. En suspension dans un espace qui n’existe pas, où le temps n’est plus qu’une illusion qui s’effiloche au moindre geste, à la moindre pensée qui se déforme et disparaît avant même que d’avoir été pleinement formulée. Un univers rien qu’à moi qui ne se décrit pas.

J’observe cette sensation de trop-plein qui sonne comme du vide, à l’intérieur comme à l’extérieur. Je réalise avec distance tout ce qui traverse mon esprit et mon coeur. J’accepte que ce jour soit réservé au constat factuel de ces ressentis, et je chasse toute la culpabilité qui essaie de m’enserrer. Je respire, en flottant intérieurement au grès du vent..

Par la fenêtre, je vois le jour qui déjà décroît, et je me souviens que ces nuits précoces m’ont toujours plus ou moins vidée. C’est dur pour moi, de voir les jours raccourcir. Même quand je n’en profite pas.. Il y a quelque chose qui ne va pas dans ces moments là… mais quoi ? Peut-être le fantôme de cette impression qui m’a si souvent peinée, piétinée ou affolée : « ma vie me passe à côté. Je n’ai jamais vraiment existé« . Tout est plus saisissant dans la langueur des jours blancs.. Peut-être autre chose, qui n’a pas encore de nom dans mon inconscient..

J’arrive à saisir la beauté de l’arrière-saison qui souffle sur la terre, à aimer la présence de la Nuit autour de chaque lumière.. J’arrive à affectionner ce ciel de plomb et de coton et sa mollesse, le froid qui fait tressaillir le corps à la moindre caresse. J’ai l’âme qui vibre au premier flocon, et dès que dans l’air des rues fusent des chansons.. mais quelque chose à l’intérieur de moi, dans tout cette lente et pure transmutation, ne trouve pas sa place, et je voudrais pleurer de n’en pas saisir la raison..
Elles sont lourdes à porter, les larmes qui s’interdisent de couler, bloquées par des croyances passées.

Il y a dans les nuages quelques nuances timides, qui peu à peu se fadent totalement. Dans le ciel, un grand silence à peine masqué par la rumeur confuse de la ville. En ouvrant, une goulée d’air froid vient me mordiller la joue. Le vent sent le gris, et l’amorce de l’Hiver. Je ferme les yeux pour mieux le goûter, comme si une part de ce qu’il est me comprenait.
Je tremble et referme, puis enroulée dans un plaid bien chaud, je pose le front contre la vitre.

Je touche du bout de l’être l’absence d’actions, et toujours mes pensées errent, lointaines, floues, presque inexistantes elles aussi..

J’attends. Je regarde le simulacre de couleurs alentour s’estomper, jusqu’à se noyer dans ce bleu nuit qui engloutit les montagnes et tout le paysage en arrière plan. Je regarde disparaître chaque élément dans son manteau de velours, jusqu’à me lasser de ce sombre monochrome qui remplace la vie dans l’embrasure de ma fenêtre, seulement piqueté de jaune par quelque lampadaires vacillants..
Je décolle mon front de la vitre et je tire les rideaux. Combien de temps s’est il écoulé ? Je ne saurais le dire. Tout est calme en dehors du roulement des voitures qui passent régulièrement. Autour de moi tout reste vide et inanimé.

Je n’ai rien fait de mon après midi, mais ça n’est pas grave. Il y avait en moi un gouffre assoiffé de néant qui me hurlait de tout mettre sur pause, et je lui ai donné ce qu’il voulait. Demain, le jour traversera peut être ma fenêtre pour arriver jusqu’à ma peau, et je ressentirai ‘autre chose’, et l’envie et la Vie, peut-être, pointeront le bout du nez..?

En attendant, les mots emmêlés, je note dans un coin cette étrange journée. Il y a quelque chose à y capturer. À garder, ou relâcher…
Quoi exactement ? Ça… Qui le saurait ? Parfois les mots ne sortent que pour s’envoler, sans rien nous laisser.

Résumé de l’Inktober 2021

By | Dessins | 3 Comments

Cette année, j’ai voulu faire le challenge de l’Inktober : un dessin par jour à l’encre, selon un thème donné.
Comme certains thèmes ne donnent parfois rien chez moi, je me suis aussi penchée sur d’autres versions de ce challenge de façon ponctuelle : Le #bouquetober (de Panpeekaboo), le  #Nyoctober (de Nyo chaque vendredi uniquement), le #witchtober (une sorcière par jour, j’ignore de qui c’est), et au pire du pire : pas de thème, ou bien arrangé à ma sauce.

Mes dessins : de qualité variable, mais dont la quasi totalité sont des « quickdraw », des dessins « rapides », c’est à dire qu’ils m’ont pris moins d’une heure trente.
Lorsqu’une fleur 🌸 apparaît, c’est que j’ai utilisé un thème du bouquetober. S’il y a une palette 🎨 , alors c’est qu’il s’agit d’un thème du Nyoctober. Enfin pour signaler les petites sorcières, il y a des petites étoiles ✨.

J’ai mis en gras et indigo les numéros de ceux qu’au final, je préfère dans mes gribouilles. Et vous, un ou des favoris ? ^^

01 🎨 02 ✨ 03 04 ✨ 05
06 07 08 🎨 09 10
11 12 13 🌸
14 🌸 15 🎨
16 🌸

Inktober 2021

17
18 19 20 21 22 🎨
23 24 25 26 26 bis ✨
27 28 29 🎨 30 ✨ 31

Et voilà, pour une fois, c’est un challenge complet que j’ai réalisé ! J’ai fini de rédiger mon article le 31 Octobre à 7h43, je n’avais plus qu’à le poster ! J’ai tout fait dans les temps ! Et j’en suis bien contente ! 😀

C’est un excellent exercice, mais je suis tout de même ravie de le voir s’arrêter car mine de rien, ça mange du temps ! ^^

Aller, c’est parti pour Novembre maintenant, je me demande bien ce qu’il va s’y passer ! À bientôt !

 

Octobre

By | Dessins, Photos | No Comments

Et voici un peu tout ce que j’ai traficoté ce mois d’Octobre !!

Je commence par les photos. Il n’y en a pas masse, mais comme toujours, la moindre photo prise reste une victoire, alors savourons les !

Couleurs

d’Octobre

J’ai fait un peu de pâte fimo aussi.
En fait, le délire du Galet de compagnie est allé jusqu’au point suivant : j’avais promis un live où je brancherai ma webcam sur le galet – comme d’autres streamers font sur leur chat, mais moi je n’ai pas de chat -. En utilisant des « points de chaîne » (que les gens gagnent en regardant le live), ils pouvaient lui permettre de lire un livre, avoir un animal de compagnie, etc… Je me suis énormément amusée à préparer tout ça !! Des gens ont participé lors du live, donc je me permets de conclure que ça a du les amuser au moins un petit peu ^^

J’ai fait un brin de couture et essai broderie. La plupart des trucs sont toujours inachevés… Mais j’ai au moins fini un bidule : une petite licorne en feutrine. J’aurais du doubler le corps sur l’arrière, avant de mettre la crinière… l’arrière est moche… mais de face ça va. Tant pis ! Je saurais pour la prochaine fois ! 🙂

J’ai reçu ma contrepartie au projet « Étranges Escales » de Patrick Baud. Rien de fifou, mais assez pour se dire « j’ai pu participer » (à mon échelle). Du coup, j’ai un badge qui s’ajoute à ma petite collection. Il faudra vraiment que je trouve comment les afficher un jour sans qu’ils ne s’abîment… et quand j’aurais fait de la place dans la maison x)
J’ai également reçu ma contrepartie à la campagne Ulule de Marie Ortie. Je vais l’offrir à ma soeur, je le lui avais proposé et elle avait semblé contente de l’idée.

 

En aparté : J’ai aussi cuisiné un peu ! C’est assez rare pour être noté. La première fois, j’ai fait des fondants au chocolat (qui n’ont pas fait un pli ! 😀 ) parce que c’était nos 10 ans ensemble à monsieur et moi ♥. La fois d’après, c’était une simple tarte aux tomates. J’ai aussi fait une béchamel au thon/tomate, mais même si c’est très bon, ça a toujours une tête effroyable donc je ne l’ai pas prise en photo xD

J’ai fait quelques dessins aussi. Déjà, encore des tutoriels de DevianArt, pour le plaisir de choper les badges qu’ils rapportent (et qui ne servent strictement à rien xD) :

Puis un « Draw This in Your Style » (dessine ça dans ton style) de Mariko qui fête cette année ses 13 ans de blog !! Je voulais être sûre d’avoir le temps de participer alors j’ai fait ça vite, en mode inktober aussi et ça a donné ça :

Ensuite, j’ai fait l’inktober !!! Mais je ferais un article exprès à ce sujet ^^
Néanmoins, j’ai repris l’une de mes gribouilles de l’Inktober (le 22, la baleine de l’espace) pour la transposer en numérique et en couleurs, et ça a donné un petit dessin plutôt mignon qui me plaît assez :

Enfin, j’ai également fait une gribouille pour Halloween ! La première version est la version « dessin » seul :

J’en ai fait une seconde, au format « Carte » carrée, plus épurée. C’est ma version préférée =)

Je vous laisse avec ça pour cette fois-ci =)
Avec un peu d’avance : bon Halloween à celles&ceux qui le fêtent, et dans tous les cas, portez vous bien ! À bientôt ^^

Septembre

By | Dessins, Photos | 2 Comments

Bonjour !
Non, je n’ai pas oublié mon petit blog. Je n’ai juste pas assez de temps ni assez d’énergie pour faire tout ce que j’aimerais. Enfin bon ! Petit retour tardif sur le mois de Septembre.

Quelques photos prises au petit parc. J’ai eu la joie de voir des grenouilles dans la mini mare, et des papillons un peu partout. Hélas beaucoup de monde, je ne suis pas restée trop longtemps.

J’ai fini par envoyer les peluches que j’avais confectionnées pour Sarys. Il m’a fallu du courage pour lui demander une adresse à laquelle les envoyer et poster le colis. J’ai eu pratiquement autant de stress à expédier ça que j’ai eu de joie à créer mes petites notes en tissus… heureusement, après réception, sa réaction m’a redonnée une double dose de joie ! ^^ Je crois que ça lui a plus pour de vrai ! Et s’il en a été content, alors je suis ravie, et peut-être même un peu fière !!! Il les a montrées deux fois en live (j’étais émue !!) et il en a fait un post sur son compte twitter :


Dans la foulée, j’ai eu l’audace d’envoyer un dessin FanArt sur son discord à KrysaliaH. Je l’avais réalisé en grande partie en live. Voici le résultat de mon labeur :
Sa réaction a été positive aussi, m’ôtant un poids de la cervelle ! Elle a écrit deux messages à ce sujet sur son compte twitter :

Pour continuer sur les dessins, j’ai fait deux designs un peu humoristiques et sensés être mignons pour ma boutique. Au final, je n’ai activé que le premier :

Le premier a pour description « Pour montrer au monde que, même si vous êtes mignon•ne•s, faut pas vous chercher. ». Parce qu’être gentil, ce n’est PAS s’interdire de se défendre.. une leçon que j’intègre petit à petit et que je dois régulièrement ré-appréhender…
Le deuxième est juste un délire qui m’a prise lorsque l’on m’a envoyée la page wikipédia vers « les galets de compagnie » en anglais : PetRock. Pour la blague, j’ai peint un caillou pour m’en faire un (j’en avais parlé la dernière fois), et cette blague est partie plutôt loin, mais j’en reparlerai peut être à l’occasion ^^

J’ai quand même fait un vrai dessin aussi. Le thème en était « ouvrir son coeur », et a été largement inspiré par le travail que j’effectue en thérapie même encore aujourd’hui. C’est un peu différent de ce que je fais habituellement, mais j’ai pris plaisir à le faire. Il a été réalisé en live également, en grande partie.Et, je crois que c’est à peu près tout pour ce mois-ci. Pas grand chose au final, mais peut être que j’ai oublié des choses. J’ai du mal à rester concentrée et me souvenir des choses. Enfin, l’essentiel reste que je n’ai pas rien fait, n’est-ce pas ?

Et voilà. C’est tout pour cette fois-ci. À bientôt ! ☺

Texte : J’aime la brume…

By | Poésie / Texte | 2 Comments

Tôt ce matin, alors que j’avais à faire à l’extérieur, je me suis retrouvée à traverser une vaste zone noyée dans la brume.
D’épais nuages laiteux qui réduisaient la visibilité, et donnaient au monde du quotidien un air fantasmagorique… peuplés de fantômes de moments similaires, à l’éclat irisé dans ma mémoire.. j’aurais adoré m’arrêter. Prendre des photos, marcher dans n’importe quelle direction, jusqu’à ce que mes jambes me demandent une pause bien méritée… Attendre dans le demi silence que le jour se lève tout à fait, estompant progressivement les ténèbres…
Hélas j’étais prise dans la frénésie de l’horloge. Des rendez-vous à ne pas manquer, des papiers à envoyer avant telle heure donnée… J’ai chassé cette pensée, du moins j’ai essayé : elle m’a poursuivie toute la journée.
Cela m’a rappelé des moments que j’ai dérobé dans le passé, et que j’ai confiés à la douce nébulosité de ces jours tamisés. Je me souviens du plaisir de marcher dans cet irréel écran de fumée…

Bon sang, comment ai-je pu oublier ces dernières années ? J’aime la brume… Cette familière inconnue aux allures de poème.
Vous ai-je jamais parlé de cet étrange sortilège qui peut revêtir la légèreté d’une plume ? Combien de fois, il y a longtemps, ai-je pris plaisir à faire mes trajets à ses côtés ?
Comme il est bon de s’abîmer dans ses souvenirs jalousement gardés..

S’enfoncer dans son voile gris, s’évaporer aux yeux du monde comme par magie… Cette sensation de s’aventurer dans un lieu oublié, qui n’appartient qu’à ceux qui se tiennent au centre  de la buée… Un goût de retombée dans la candeur de l’enfance. Une allégorie de l’avenir que l’on ne peut jamais vraiment deviner…

En ville, voir les gens et les voitures disparaître dans la grisaille, et apparaître d’un coup, par enchantement, seulement pour un fugace moment. Arbres et bâtiments émergent au fil de la route comme on sort d’un long sommeil, avant d’y sombrer à nouveau, quelque part dans notre dos.

Par endroits, l’on n’y voit guère à plus d’un mètre de distance, tandis qu’ailleurs, quelques dizaines de mètres sont visibles, ou devinables. Comme des bulles diverses et variées, ci et là déposées. On passe de l’une à l’autre au son de l’écho de nos pas.  Un univers estompé, lavé, qui gomme les défauts et le trop parfait dessiné par le hasard. Tout prend un air différent dans ces cas là, ensevelis sous le brouillard..

Dans son étreinte, même les plus connus des chemins s’auréolent de mystère. L’occasion de les redécouvrir, d’une singulière façon, à mesure que les détails se dévoilent lentement, tour à tour. Un pas après l’autre, l’oeil capture les contours qu’il ne faisait qu’interpréter l’instant d’avant. Timides, les couleurs se fondent dans un camaïeu de gris, monochrome de génie..

Au sein de cet espace artificiel, créé par une illusion de cocon, je ressens une certaine forme d’intimité. Lors de mes instants d’angoisse, il se ressert sur moi, et j’ai peur de tout ce qui pourrait, à tout moment, surgir de n’importe quel côté. Mais les bons jours, c’est un cadeau dans lequel je me sens libre d’être et de respirer.. Mon imagination de grande enfant se teinte d’humidité, et je parcours des terres oubliées. C’est comme plonger dans des citées immergées, mais sans avoir à retenir son souffle.. lequel s’échappe en volutes de vapeur. J’hume le sol qui transpire de fraîcheur, cet humus détrempé dont la douceur est presque palpable. Loin dans ma tête, se jouent des scénarios incroyables, et en avant plan, mes sens savourent le présent.

Écouter les oiseaux, les seuls qui se moquent de défier le silence de leurs mots si plaisants. Sentir la vie qui s’éveille, bruissant dans chaque recoin, et ressentir ce léger picotement sur la peau, ce frissonnement qui nous rappelle qu’on est vivant. Voir le voile se dissiper, à mesure que le jour gagne du terrain, se délecter de l’air qui glisse autour de ma main… Respirer le vent, le parfum des fleurs au petit matin. Observer les couleurs qui saturent graduellement sur toute chose, comme avec pudeur, alors que le tableau se métamorphose. Les premiers rais de lumière qui percent vraiment le rideau de petits cristaux en suspension, faisant naître – parfois, quand on a de la chance – de petits arc-en-ciel inopinés.. S’ouvrir à ce monde opalescent, constellé de gouttelettes abandonnées, comme autant de points de rosée qui scintillent au Soleil. Se dire que notre Terre est véritablement une pure merveille..

Revenir délicatement dans le monde « des gens ». Reprendre la marche pour rentrer chez soi, paisiblement. Ancrer en soi ces heures clandestines, l’âme chaussée de ballerines.

Rattrapage

By | Dessins, Liens, Photos | No Comments

Bonjour ^^

J’espère que tout le monde va bien, autant que faire se peut ! Ici, le yoyo un peu comme toujours au fond, mais après une période où mon mental m’a mise pratiquement au bout du rouleau, globalement ça va mieux. Je ne crée toujours pas autant que je ne le voudrais, mais j’y arrive encore, c’est l’essentiel.
Petit tour des dernières nouveautés pour rattraper ce qu’il s’est passé en Août et en ce tout début Septembre.

Côté livre : j’ai lu une BD qui mérite un petit mot dessus. Son titre c’est « Tant pis pour l’Amour » de Sophie Lambda.
Elle y décrit sa relation toxique avec un manipulateur, comment elle s’en est sortie, mais surtout à la fin, donne des pistes pour les repérer et se tirer de ce genre de situations plus vite.
Je dois avouer que cette Bd m’attirait malgré moi, et pour cause : j’ai vécu deux ans avec un manipulateur. Pas exactement le même « modèle » que dans la BD, mais je ne vais pas m’épancher aujourd’hui sur tout ça. Il a brisé tout ce qui pouvait l’être en moi, et m’avait bien trop isolée pour que quiconque ne me vienne en aide.. Aujourd’hui encore, j’ai des séquelles de cette histoire. Ma chance a été un miroir tendu par une personne inattendue, qui m’a donnée l’impulsion qu’il fallait pour oser dire stop. Et j’ai du me débattre pour partir, car le gars avait tenté pendant près d’une heure de « négocier » la rupture et y a apposé des conditions qui ne m’ont fait que plus de mal… Après quoi, j’ai bien tout enfoui, jusqu’à avoir la force et la volonté de faire face à ce qui m’était arrivée.. cette année.
Lire cette BD, c’était un peu pour confirmer tout ça, le rendre réel, tout comme le fait que ça arrive aussi à d’autres (hélas). Je ne sais pas, j’en ai ressenti le besoin, donc je n’irais pas me justifier davantage. Toujours est-il que les pistes du bouquin pour repérer ce genre de personne m’ont semblées pertinentes – car je les ai retrouvées ensuite chez d’autres personnes manipulatrices. Du coup je vous en parle vite fait ici, et je partage (en espérant en avoir le droit), une page qui me semble essentielle (Le manipulateur avec qui j’ai vécu correspond à 28 critères sur 30, les 2 manquants -13 et 30-, c’est juste que j’ai un doute).

J’ai eu d’autres lectures, mais je ne ressens pas le besoin d’en parler, ou pas encore. C’est donc tout à ce niveau là pour cette fois ci ^^

Côté photographie :
Je n’ai pas fini de tout sortir et trier, donc il va en manquer, mais je commence déjà par ce que j’ai de prêt. Photos prises avec soit mon Nikon, soit le Coolpix, donc qualité variable.

Cela devait faire plus de dix ans, voire davantage, que j’avais pas osé aller me poser sur un banc pour lire… D’ailleurs, je m’y suis posée seule, et ça, ça n’était pas arrivé depuis plus longtemps encore. Je me demande même si j’avais jamais osé… J’essaie de voir cela comme un progrès. Un pas de plus qui mord sur mes peurs, qui repousse mes limites un peu plus loin.. et en partant, comme par un fait exprès, un paon est passé et m’a laissé un petit cadeau : l’une de ses plumes, doucement déposée sur le sol. Je l’ai ramassée, bien sûr. ☺

Petit détour en couture : J’ai eu envie de faire un peu de couture. Pour offrir bien évidemment. Et finalement j’en ai fait un paquet ahah =)
J’ai cherché ce que je pourrais faire pour un streamer que j’apprécie beaucoup : Sarys. Quand je vais sur son live, j’y trouve toujours un peu de ce dont j’ai besoin. Quand ça va pas, ça me change les idées, ses musiques me portent, certaines me remontent le moral, et je souris – voire ri – à coup sûr quand il prend un fou-rire. Le fait qu’il soit gentil avec toute sa communauté me fait me sentir « intégrée », presque « appréciée » même si on ne se connaît pas ni ne se côtoie pas vraiment. J’éprouve de la gratitude pour ce personnage qui fait désormais parti de mes routines sans le savoir, et je voulais le lui manifester.
Au début j’ai pensé à lui coudre un personnage d’un jeu auquel il avait joué et qui était tout mignon : Omno. Mais finalement, ça ne m’allait pas. Je n’ai pas fini la peluche, je verrais pour le faire plus tard. J’ai eu une autre idée en plein milieu.

Une meilleure idée; et là ça a fait *tilt* : faire une peluche d’une de ses émotes de stream ! Un truc unique, qui n’a peut-être encore jamais été fait, et qui soit directement en lien avec ce qu’il a créé !! Ça m’a semblé être une idée aussi pertinente et sincère que possible.
J’ai fouillé les patrons à ma disposition, modifié ce qui n’allait pas, fait un essai qui s’est avéré passable, mais pas génial… j’ai re-modifié les modifications jusqu’à faire un tout nouveau patron à ma façon, recommencé et … là ça ressemble à quelque chose de correct ! ^^ J’ai fait valider le résultat auprès d’une spectatrice que j’aime bien et qui va sur ses streams aussi. Elle a aimé, ce qui m’a encouragée.
D’ailleurs, ça m’a donné l’envie et l’énergie de faire plus : je suis partie sur une deuxième peluche d’une autre émote, pour elle ! Comme la première fois, j’ai recommencé à partir d’un patron récupéré pour tenter de faire « mieux ». Résultat « okay », et je peux la lui offrir c’est correct. Ceci étant j’ai quand même eu envie de la refaire pour le streamer aussi, en reprenant mon patron-maison que je trouve in fine plus convaincant.
Au final, je me retrouve avec deux peluches de chaque type, et donc deux lots de peluches : un pour la coupine, et un pour le streamer ! Maintenant, faut que je vois s’il existe un moyen de les lui envoyer sans lui dire ce que c’est pour qu’il ait la surprise… j’espère que ça sera possible !

Enfin bref, voici mes modèles, le groupe de peluches, et les deux lots !

Niveau « Animation » : je n’ai fait aucun pixelArt, mais j’ai fait (complètement à l’arrache par contre) une petite animation, parce que j’en avais besoin. Oui, en ce moment, j’essaie de faire plein de petites chose « dont j’ai besoin ». Je ne peux pas encore tout faire, mais je fais déjà ce qui est le plus accessible. Je pense que l’animation parle d’elle-même, alors je ne vais pas vous faire l’affront de vous l’expliquer. Amis du bon goût (même si j’ai déjà fait pire), planquez-vous ! Cliquez sur la petite image moche pour voir l’animation :
J’ai aussi récupéré mon dessin de petit chat de la dernière fois. J’ai juste isolé le chat et l’ai un peu animé pour en faire un gif disponible sur mon stream. J’ai aussi fait une version statique que j’ai mise en design dans ma boutique Spreadshirt.

Hors pixel art mais dans les dessins très petits, j’ai fait des essais pour voir si je pouvais faire des émotes pour Magnet_boy, un collègue streamer vivant au Québec. Il s’avère que le rendu final n’est pas génial, mais je commence à cerner (je crois) comment il faudrait faire pour que ça marche à l’avenir. En tout cas, voici les petites réalisations en question – la première est un fail, et la plus lisible me semble être la dernière, mais il a choisi d’utiliser celle du milieu, avec le petit drapeau du Québec. Ce hérisson qui câline un aimant trouve la source de son design chez Matthieufou, qui l’a dessiné sur un thème que j’ai donné lors d’une partie de Gartic Phone, et que j’ai repris par la suite :

Côté Dessins : Déjà, quelques exercices réalisés pour les animations du site DeviantArt. Du feu, un dragon, et une gribouille pour leur anniversaire. J’ai pris les exercices un peu par dessus la jambe, dans le sens que je n’y ai pas passé plus de temps que le strict nécessaire.

À la place, j’ai passé énormément de temps sur des gribouilles un peu plus poussées qui me tenaient largement plus à coeur !

Déjà pour commencer : j’ai basculé ma gribouille de chat de la dernière fois en mode « nuit ». Un autre type d’exercice qui m’a bien plu !

Ensuite : ma fée du Lac. Un « draw this again » (= « dessine le à nouveau ») pour mesurer l’évolution globale de mes dessins, l’original datant de 2002 et celui-ci de 2021. J’en suis plutôt bien contente. Bien sûr, comme toujours je vois tous les défauts après coup, mais ça reste un dessin qui me plaît ! La vidéo de réalisation est disponible sur ma chaîne youtube.


Le deuxième est un dessin-cadeau que je destine à ma binôme, cette chère Winifred avec qui j’ai partagé une année d’étude inoubliable et précieuse. Elle ne le sait pas, mais elle est une guerrière. Il m’arrive de parler d’elle en disant ‘ma Xena’. On a parlé plusieurs fois de ce personnages : drôle, bon, loyal, courageux et Femme… Et bien désormais, elle aura une image d’elle dans la même tenue que ce personnage. J’espère que cela lui plaira, c’est son cadeau d’anniversaire cette année ^^

Enfin, côté « bêtise » : je me suis fait mon tout premier « Galet de Compagnie« , pour le plaisir et pour me changer les idées un soir que ça n’allait pas. Il est d’un naturel très calme, presque un peu timide. Toujours discret d’assez bonne humeur, il écoute ce qu’on lui dit sans jamais nous couper la parole ni nous juger. C’est un très très bon galet de compagnie. Le voici :

Et voilà, le tour est fait. Je n’ai pas l’impression d’avoir oublié quoi que ce soit !

J’espère que votre été s’est bien passé.
Portez vous bien et à bientôt.

Poème : Cadeau

By | Poésie / Texte | No Comments

J’aurais aimé être mieux, et faire plus, sans être limitée.
J’ai l’impression que rien jamais ne sera assez..

Offrir. Donner. Même en sachant que l’on sera oublié, après.
Juste pour la beauté du geste désintéressé, pour la joie que cela va procurer..

C’est doux et beau, un cadeau. Qu’on puisse ou non le toucher.
Parfois juste des mots. Parfois juste une présence qui s’abstient de juger..

Faire des cadeaux, à défaut d’en être un. Aimer. Imparfait ;

J’aurais souhaité devenir cette dérisoire chance d’un instant,
Cet infime petit rien qui donne de la valeur à son ‘présent’.

Je me serais voulue ce petit pas grand chose finalement important,
qui dessine des sourires sur les visages et le temps..

J’aspirais à être, provoquant ce discret soupir dans le vent,
Ce beau cadeau qui aide à se sentir moins seul, plus aimé et vivant..

Je ne suis que moi. Je tente d’apporter ce que je peux. Momentanément.

Je ne serai jamais plus que ça. Je n’ai pas davantage à donner.
J’espère malgré tout que l’un des mes “cadeaux” au moins aura compté;

Que quelque part, peut-être, une goutte de lumière en sera née.

Fin Juillet

By | Dessins, Photos | 4 Comments

Bonjour ^^

Juste un petit retour rapide sur la fin du mois de Juillet, histoire d’être à jour, car il n’y a pas grand chose à montrer ni raconter; j’ai surtout lu, écrit, et joué. Mais « pas grand chose », ça n’est pas rien, et puis comme ça, j’aurais un mois dans l’année avec plein de posts ! J’ai rarement posté autant depuis un bail ! Comme quoi, tout mettre au même endroit, c’est sûrement une bonne idée. Moins à gérer, et plus à poster ici ! 🙂 Allons y gaiment !

Côté Photographies : en fait, il n’y en a pas vraiment, vu que je ne suis sortie que vite fait deux fois, et pas pour ça. Celles que j’ai ne sont pas issues de mon appareil photo. Mais ça va meubler quand même, héhé ^^

La première fois, je suis sortie juste pour aller au restau avec une collègue. On a marché un peu dans la ville, et on s’est pris une glace. Puis la fatigue est tombée et je suis rentrée, mais c’était un bon moment. J’ai pris quelques photo au vol avec mon téléphone et le vieux coolpix. J’avais quand même pris mon gros appareil dans mon sac (« au cas où », comme presque toujours), mais je n’ai pas osé le sortir x’) À la fin, on s’est arrêtées vers ce bâtiment que je trouve marrant : un triangle qui, selon l’angle depuis lequel on le regarde, a l’air d’être un bâtiment plat ! Une des nombreuses curiosités de la ville du design.

La seconde fois, je me suis aventurée dehors dans un état assez lamentable après ma deuxième dose de vaccin (qui m’a mise KO pendant 5 jours). Avec notre estimé Quadrinome et monsieur, nous sommes allés manger dans un petit restaurant à gaufres, et on s’est posé quelques instants ensuite au Guizay, pour regarder un peu la vue. Moi j’ai tenu cinq minutes et je suis allée dans la voiture pour fermer les yeux x’) Puis on est rentré assez vite, car le temps se dégradait très rapidement.

En fait, c’était pile le jour où il y a eu l’épisode d’orage de grêle sur Saint Étienne, et pile au bon endroit pour qu’on se prenne la saucée du siècle, la voiture a pris cher : plusieurs petits impacts sur le pare brise, et toit gondolé… Le bruit que ça a fait en tombant était effroyable ! J’en aurais pleuré. On a été obligé de garer la voiture sur le bas côté et attendre, on n’y voyait pas à 3 mètres… Je suis bien contente de ne pas avoir été seule à ce moment là, j’aurais paniqué encore plus. En deux minutes à peine, il est tombé tellement de grêlons que ça a fait des mares et des torrents de grêle, joli et impressionnant, mais aussi effrayant.. quand on a pu repartir, le temps de laisser retomber mon stress, j’ai sorti le téléphone pour prendre des photos à travers la vitre, c’était surréaliste…On est passé de 25°c à 13… Deux minutes, et le reste d’énergie que j’avais pour la journée s’était volatilisé ! En rentrant, je me suis recouchée, roulée en boule sous la couette x’)

Côté dessins : heu, y’en a que deux de plus qu’avant x’)
Le premier est un exercice de visualisation que j’ai fait après une séance de thérapie. Je ne compte pas l’expliquer plus que ça ici, mais c’est un mix entre ce qu’il se passe en moi, ce qu’il faudrait qu’il s’y passe, et ce vers quoi je tends. Je sais que j’ai encore beaucoup à travailler, mais aussi que j’ai déjà beaucoup avancé. Cela ne résout pas tout mes problèmes, mais je suis quand même globalement moins dans l’anxiété et la culpabilité permanente qu’avant.

Le second, j’ai fait l’esquisse un soir en assemblant plusieurs sources d’inspiration. L’image est apparue dans ma tête en quelques minutes, et je l’ai couchée sur le papier directement. Ensuite j’ai fait la totalité du dessin en stream ! Neuf heures et demi de direct (en deux fois, parce que ça fatigue quand même x’). Ça fait dix heures de travail au total, peut être un peu plus. C’était un peu long sur la fin, mais je suis contente du résultat ! Assistantcpl, l’un des mes spectateurs réguliers, a baptisé le chat « Ronrounet », j’ai trouvé ça mignon, j’ai gardé :3 Le voici donc dans son écrin de paradis parisien (improbable et cliché, mais on s’en fiche, pas vrai ? :þ)

Et le reste ? Bah rien x’)
Pas d’animations (j’en ai en cours, mais je rame :p), pas de pixel art, pas grand chose en fait. J’ai été vraiment beaucoup fatiguée, mais niveau moral, ça allait à peu près.
Je constate au fil des jours que lancer mes petits streams me fait beaucoup de bien, j’aime l’idée de pouvoir montrer ce que j’aime et d’en parler, ou de discuter à mon rythme avec les gens qui passent et que je commence à connaître un peu ou beaucoup. J’aime aussi l’idée que potentiellement, ça leur tient compagnie sans contraintes, que ça leur fait découvrir des trucs, oublier un peu leurs soucis, ou ce genre de choses. J’ai l’impression que c’est un partage intéressant et bienveillant ! D’ailleurs j’ai beaucoup de gratitude pour les gens qui passent car ils sont tous gentils à chaque fois, je n’ai encore croisé personne qui soit désagréable, et au pire quand ça ne leur va pas, ils partent, tout simplement. J’espère que ça va durer comme ça =)

Enfin bref, voilà. C’était la fin du mois de Juillet. J’ai encore plein de choses à faire (comme toujours 😀), mais je pense que je vais me poser quelques jours pour le moment. Bon weekend tout le monde, et à bientôt !

Texte: Évolution

By | Réflexions | No Comments
Au fil d’innombrables circonvolutions, s’affûtent, s’affinent, parfois s’effacent, ou s’enfoncent, et se déforment nos pensées, nos âmes et nos convictions. Rien n’est différent, mais rien n’est plus pareil non plus. Bricolages de mouvements si souvent imprévus.
Tout change et se transforme. Vont et viennent les couleurs et les contours à chaque heure de l’année ou du jour. Forces et faiblesses mêlées, meurent et naissent chaque nuitée, richesses sans cesse renouvelées.

Ombres et lumières se succèdent dans un insondable ballet, et je danse au milieu sans forcément le réaliser. Ballotée en tout sens comme dans le vent la fumée, plume perdue dans les ondes d’Alizé.

Parfois j’y laisse ou j’y gagne des morceaux de raisons. Des bouts de moi s’échappent dans ces tourbillons. Certains pour ne plus jamais revenir, d’autres pour un temps seulement. Ceux qui reviennent tombent comme autant de larmes et d’éclats de rire, en silence ou dans de grands fracassements.
D’aucun sont immuables, le reste est méconnaissable..

Et je change à chaque ressac de l’existence; je me perds et me retrouve, étrange voyage de la conscience qui s’éprouve. Inexorable. Impalpable..

Au milieu de ma peur du changement, il y a la beauté du Présent, et de quelque chose de plus grand. Cet indicible harmonie au sein de l’inintelligible chaos de la Vie.

Tout n’est que variation, apprentissage de leçons, et en regardant la route derrière moi, je comprends ce que je vois : ma propre Évolution.

Début Juillet

By | Blabla / News, Dessins, Photos | No Comments

Bonjour le monde =)

Voici un petit article pour faire le point sur les quelques news de ce début Juillet. Avec beaucoup de blablabla.

En termes de dessins : pas grand chose de neuf ! Toujours quelques blocages. Mais petit récapitulatif quand même.
– Une remise au goût du jour d’une esquisse devant dater à peu près de 2010, parce que j’étais clairement dans le mood « 13e roue du carrosse »… j’ai toujours du mal niveau interactions sociales, et j’ai vite le sentiment d’être laissée de côté, et d’être au mieux une potiche les quelques fois où j’aimerais m’investir… c’est passé depuis, mais sur l’instant, ça n’a pas été simple à vivre. Heureusement, normalement, personne n’a eu à subir mon excès de sensibilité, je suis simplement partie.

– Ensuite, j’ai enfin fait le dessin qui aurait du sortir en Juin, mais dont j’ai eu tellement de mal à définir l’esquisse – celle que j’avais postée la dernière fois. C’est un viewer (limite un pote maintenant xD) qui m’a aidée à la rendre faisable en m’indiquant les zones & éléments qui le choquait – il a été d’une patience ! Merci à lui ! 😍 On a corrigé chaque point jusqu’à arriver à un pré-line correct, qui a donné le dessin du couple de fée qui suit.
J’ai recommencé je ne sais combien de fois leur expression faciale. Je voulais qu’il y ait de l’Amour et de la Tendresse entre les deux, qu’on sente que ça n’avait rien de mal, choquant, ou dérangeant. Je voulais que ce soit mignon, et que ça ait l’air de couler de source, parce que je continue de penser que du moment qu’il y a un réel consentement, l’Amour n’a pas de contrainte, pas de conditions, et qu’on ne devrait pas l’y en mettre… J’ignore si le rendu est réussi, mais j’ai fait au mieux de mes capacités actuelles je pense. Je l’ai intitulé « Fly me to the Moon ». Pendant sa réalisation, j’avais cette version dans la tête : .

– Un dessin pour le fun où j’illustre un peu mon amour pour le « Loot » – ces objets qu’on ramasse dans les jeux vidéos, et que je tends à collectionner autant que possible -. Et j’en ai fait une version animée dont je suis assez contente disponible ici : Version animée grand format sur DeviantArt. ^^

– Enfin, un chibi un peu portrait pour une streameuse qui m’a aidée à mettre en place mes « récompenses de points de chaîne » (je vous explique ça plus loin). J’ai regardé quelques uns de ses lives, et je m’en suis inspirée pour la dessiner ^^
J’ai fait le dessin en live sur ma chaîne, sans penser qu’elle passerait… Sauf qu’elle est passée !! xD Petit coup de stress ! Du coup, j’ai prétendu que c’était moi que je dessinais. Je sais que mentir c’est mal, et je n’en suis pas fière, mais je tenais à essayer de garder la surprise. Par le biais de l’un de mes adorables viewers, je compte lui en faire parvenir une version imprimée signée… avec l’espoir que ça lui fera plaisir !
Après, l’amour des licornes, le casque en symbole pour la musique, le hoodies, etc… ça aurait pu être moi ! :þ J’espère juste que personne ne m’en voudra de la supercherie, et que ça aura suffit à conserver la surprise…. Je reçois mon papier pour imprimer fin de semaine prochaine. Avec un peu de chance, elle aura son enveloppe début Août ^^ (Et ne vous en faites pas, je me permets de poster le dessin ici car presque personne n’a connaissance de ce blog, donc les chances qu’elle tombe dessus frise le zéro absolu 😉 ).

Ah, et vous voyez la licorne en haut à gauche de ce dernier dessin ?? Bah c’est un nouveau design disponible dans ma boutique Spreadshirt maintenant ! 😀

Et c’est tout pour les dessins ! ^^’

Côté Photographies : Pas grand chose de neuf là non plus. Il n’y a que les photos que j’ai prises lors de ma sortie avec Wildyfraise 🦋 et que je n’avais pas posté dans l’article associé. Je ne suis pas sortie depuis. Voici les photos que j’avais mises de côté :

J’avoue sortir très peu ces derniers mois 😓. Je manque pas mal d’énergie, et de volonté aussi. Et il a fait tellement moche ces dernières semaines aussi ! Je ne peux m’empêcher de penser aux tenants et aboutissants, cela me donne beaucoup d’éco-anxiété, et des moments de panique… et je ne gère toujours pas la panique -_-‘.
À côté de ça… je vais bien, et en même temps, je ne vais pas si bien. J’ai des moments où ça ne va vraiment pas, sans véritable raison d’aller mal – ou du moins, je ne les vois pas. C’est compliqué à expliquer. J’ai toujours vécu avec des périodes comme celles-ci, plus ou moins longues.. J’attends que ça passe !

Je pense que c’est dû à toutes les incertitudes que j’ai en arrière plan de mes pensées, en continu, depuis des mois, et pour encore des mois, et au fait que j’ai assez régulièrement mal (rien que le SPM, c’est généralement 5 à 8 jours par mois de douleurs). Je dors mal aussi, et je fatigue donc encore plus vite que de coutume. BREF. J’ai beau tolérer tout ça mieux qu’avant, je ne vis jamais très bien le fait de ne rien pouvoir prévoir, de ne pas comprendre ou pas savoir…  alors j’attends. Et soyons honnêtes, je déteste ça 😞.
Heureusement, quand j’ai besoin, je sais comment penser à autre chose – et les streams m’aident beaucoup, notamment parce que les gens qui passent sont tous très gentils 🥰 -, et j’ai avec qui parler un peu si vraiment il le faut. Je reste plutôt bien entourée, et j’ai mes petites activités pour moins penser..

Enfin bref. Catégorie suivante, c’est la mieux cette fois-ci ! Pas niveau création, mais niveau news. ☺

 

Côté Twitch : 🙀 La grande nouvelle du moment, c’est que ce 14 Juillet 2021, 🎉✨ je suis passée « Affiliée » ! 🏆 🥳


Cela signifie qu’après sept mois de vie de la chaîne, j’ai rempli des objectifs qui n’ont l’air de rien, mais que je doutais fortement de pouvoir atteindre un jour pour les premiers ! Les voici :
– 50 personnes ont décidé de cliquer sur le bouton « follow » pour me suivre. 💕 Bon, un grand pourcentage ne repasse jamais, mais ils ont cliqué, ça en fait des personnes potentiellement intéressées par mon contenu, et c’est déjà énorme ^^ ; Je me sens un peu fière parce que j’ai très peu prévenu mes proches de ça, donc la majorité des gens qui ont cliqué, je ne les connais pas. Cela me donne un peu de sentiment de légitimité… et là je commence petit à petit à en parler autour de moi, en précisant que personne ne doit se forcer… c’est une info, ils en font ce qu’ils veulent !
– en moyenne 3 personnes viennent sur mes streams quand j’en lance un 💗. Il peut s’agit de plus de trois personnes le regardent partiellement ou trois qui le regardent entièrement, c’est à dire avec l’onglet actif, et le lecteur non muté (mais l’onglet peut l’être). Il n’y avait pas d’objectif pour les personnes actives dans le tchat, ce peut donc être des « viewers de l’ombre », mais j’ai quelques réguliers adorables qui passent régulièrement faire un coucou -voire rester un long moment- pour me tenir compagnie ♥ ;
– J’ai streamé assez d’heures et de jours différents pour que ce soit significatif (bon là j’ai même explosé le score à faire, j’y ai trop pris goût ^^).

Le côté « positif » d’une affiliation, c’est que ça débloque des possibilités ! Déjà, il y a les « points de chaîne » qui permettent des interactions supplémentaires (nommées « récompenses ») entre les viewers dans le tchat et le streamer. Ensuite, il y a les options telles que créer des sondages ou faire des « giveaways » (=offrir des cadeaux à sa communauté – je n’ai pas encore trouvé comment faire par contre). Une autre possibilité sympa : les émotes !! Enfin, dans mon cas, une seule émote pour le moment (et potentiellement plusieurs autres, un jour :þ ) – hélas payante, mais j’ai mis un système de points de chaîne qui permet de la débloquer facilement même sans payer ^^. Et vous avez bien lu « payant », car l’émote n’est normalement débloquée que si des gens choisissent de s’abonner (= payer un abonnement à la chaîne), ce qui peut générer quelques profits au fil du temps. Bon, pour ça il faudra atteindre un montant total de 100$ avant de pouvoir être payé (et c’est avant impôt, frais de change et de transfert donc j’ai de la marge xD), mais, y’a pas de petites économies, surtout dans ma situation ! =)
Cela débloque peut-être d’autres possibilités que je n’ai pas encore vues, mais je prendrai le temps de découvrir petit à petit, et je ne doute pas que mes spectateurs sauront m’indiquer ce que j’ai raté si ça suscite leur intérêt ! 

Quoi qu’il arrive, cela reste une sorte de Victoire pour moi, un petit fait qui m’encourage et me fait plaisir !! En plus de me faire faire des trucs nouveaux, car j’ai à coeur de designer autant de choses que possible sur ma petite chaîne ! ^^ Petit récap’ des dernières créas (sans prétention, c’est surtout pour le fun).

Déjà, suite au fait que j’ai fait en live le jeu « Untitled Goose Game » où l’on incarne une oie dont le petit plaisir est d’importuner tout un village, on s’est pris un délire. Cette petite oie qui fait « Honk ! » quand elle cacarde est devenu notre running gag, et presque un emblème. La première émote de la chaîne est donc une Oie en train de faire « Honk » :

Dans mes rêveries il y a quelques mois, je m’étais dit que, si un jour j’avais des points de chaîne, j’en ferais des papillons. Mais pour coller un peu plus à la blague, j’ai décidé de les baptiser des « Papillhonks » ! Ils sont donc représentés par un papillon aux couleurs de notre oie préférée :Pour le reste… il se trouve que ça me paraissait si lointain que je n’avais rien prévu du tout ^^’ J’ai donc improvisé.

Pour les badges d’abonnement (petite icône que les gens abonnés ont devant leur pseudo dans le tchat pour indiquer leur ancienneté), j’ai simplement repris le papillon, que j’ai décliné en plusieurs couleurs. Twitch m’offre la possibilité d’avoir des badges différents pour les abonnements : 1 mois, 2 mois, 3 mois, 6 mois, 9 mois, et un an. J’ai donc fait un début d’arc-en-ciel ‘papillonesque’. Si un jour je débloque plus, je poursuivrai ça je pense, j’ai déjà des idées de couleurs – et même les images, puisque je les ai ré-utilisées aussi en récompense de point de chaîne que les spectateurs peuvent faire afficher s’ils le veulent ^^.

J’avais déjà des petites animations : pour les gens qui choisissent de me suivre, et au cas où quelqu’un me raid un jour, mais je n’avais rien pour les abonnements !
Or j’avais préparé un début d’émote licorne pour mon discord – une licorne à la tête un peu bizarre et un peu moche, parce que je voulais qu’elle soit rigolote. Mon côté « j’aime les licornes », mélangé à mon côté « troll à l’humour un peu foireux ». Sauf qu’une émote, c’est trop petit, ça ne donnait rien, et j’avais laissé tomber.
Du coup, je me suis amusée ! Et j’ai recyclé la licorne en gifs pour les abonnements, et pour quand les gens offrent un abonnement en cadeau !
C’est sûrement idiot, mais sa tête me fait rire ! 😆 Et puis à défaut de mieux, ça fera l’affaire ! On verra si un jour j’en change pour quelque chose de plus propre et plus joli.

Et puis voilà. Je crois qu’on a fait le tour pour cette fois !

C’est déjà pas si mal, n’est-ce pas ?

Aller, prenez soin de vous, et à bientôt !