Septembre

By | Dessins, Photos | One Comment

Bonjour !
Non, je n’ai pas oublié mon petit blog. Je n’ai juste pas assez de temps ni assez d’énergie pour faire tout ce que j’aimerais. Enfin bon ! Petit retour tardif sur le mois de Septembre.

Quelques photos prises au petit parc. J’ai eu la joie de voir des grenouilles dans la mini mare, et des papillons un peu partout. Hélas beaucoup de monde, je ne suis pas restée trop longtemps.

J’ai fini par envoyer les peluches que j’avais confectionnées pour Sarys. Il m’a fallu du courage pour lui demander une adresse à laquelle les envoyer et poster le colis. J’ai eu pratiquement autant de stress à expédier ça que j’ai eu de joie à créer mes petites notes en tissus… heureusement, après réception, sa réaction m’a redonnée une double dose de joie ! ^^ Je crois que ça lui a plus pour de vrai ! Et s’il en a été content, alors je suis ravie, et peut-être même un peu fière !!! Il les a montrées deux fois en live (j’étais émue !!) et il en a fait un post sur son compte twitter :


Dans la foulée, j’ai eu l’audace d’envoyer un dessin FanArt sur son discord à KrysaliaH. Je l’avais réalisé en grande partie en live. Voici le résultat de mon labeur :
Sa réaction a été positive aussi, m’ôtant un poids de la cervelle ! Elle a écrit deux messages à ce sujet sur son compte twitter :

Pour continuer sur les dessins, j’ai fait deux designs un peu humoristiques et sensés être mignons pour ma boutique. Au final, je n’ai activé que le premier :

Le premier a pour description « Pour montrer au monde que, même si vous êtes mignon•ne•s, faut pas vous chercher. ». Parce qu’être gentil, ce n’est PAS s’interdire de se défendre.. une leçon que j’intègre petit à petit et que je dois régulièrement ré-appréhender…
Le deuxième est juste un délire qui m’a prise lorsque l’on m’a envoyée la page wikipédia vers « les galets de compagnie » en anglais : PetRock. Pour la blague, j’ai peint un caillou pour m’en faire un (j’en avais parlé la dernière fois), et cette blague est partie plutôt loin, mais j’en reparlerai peut être à l’occasion ^^

J’ai quand même fait un vrai dessin aussi. Le thème en était « ouvrir son coeur », et a été largement inspiré par le travail que j’effectue en thérapie même encore aujourd’hui. C’est un peu différent de ce que je fais habituellement, mais j’ai pris plaisir à le faire. Il a été réalisé en live également, en grande partie.Et, je crois que c’est à peu près tout pour ce mois-ci. Pas grand chose au final, mais peut être que j’ai oublié des choses. J’ai du mal à rester concentrée et me souvenir des choses. Enfin, l’essentiel reste que je n’ai pas rien fait, n’est-ce pas ?

Et voilà. C’est tout pour cette fois-ci. À bientôt ! ☺

Texte : J’aime la brume…

By | Poésie / Texte | 2 Comments

Tôt ce matin, alors que j’avais à faire à l’extérieur, je me suis retrouvée à traverser une vaste zone noyée dans la brume.
D’épais nuages laiteux qui réduisaient la visibilité, et donnaient au monde du quotidien un air fantasmagorique… peuplés de fantômes de moments similaires, à l’éclat irisé dans ma mémoire.. j’aurais adoré m’arrêter. Prendre des photos, marcher dans n’importe quelle direction, jusqu’à ce que mes jambes me demandent une pause bien méritée… Attendre dans le demi silence que le jour se lève tout à fait, estompant progressivement les ténèbres…
Hélas j’étais prise dans la frénésie de l’horloge. Des rendez-vous à ne pas manquer, des papiers à envoyer avant telle heure donnée… J’ai chassé cette pensée, du moins j’ai essayé : elle m’a poursuivie toute la journée.
Cela m’a rappelé des moments que j’ai dérobé dans le passé, et que j’ai confiés à la douce nébulosité de ces jours tamisés. Je me souviens du plaisir de marcher dans cet irréel écran de fumée…

Bon sang, comment ai-je pu oublier ces dernières années ? J’aime la brume… Cette familière inconnue aux allures de poème.
Vous ai-je jamais parlé de cet étrange sortilège qui peut revêtir la légèreté d’une plume ? Combien de fois, il y a longtemps, ai-je pris plaisir à faire mes trajets à ses côtés ?
Comme il est bon de s’abîmer dans ses souvenirs jalousement gardés..

S’enfoncer dans son voile gris, s’évaporer aux yeux du monde comme par magie… Cette sensation de s’aventurer dans un lieu oublié, qui n’appartient qu’à ceux qui se tiennent au centre  de la buée… Un goût de retombée dans la candeur de l’enfance. Une allégorie de l’avenir que l’on ne peut jamais vraiment deviner…

En ville, voir les gens et les voitures disparaître dans la grisaille, et apparaître d’un coup, par enchantement, seulement pour un fugace moment. Arbres et bâtiments émergent au fil de la route comme on sort d’un long sommeil, avant d’y sombrer à nouveau, quelque part dans notre dos.

Par endroits, l’on n’y voit guère à plus d’un mètre de distance, tandis qu’ailleurs, quelques dizaines de mètres sont visibles, ou devinables. Comme des bulles diverses et variées, ci et là déposées. On passe de l’une à l’autre au son de l’écho de nos pas.  Un univers estompé, lavé, qui gomme les défauts et le trop parfait dessiné par le hasard. Tout prend un air différent dans ces cas là, ensevelis sous le brouillard..

Dans son étreinte, même les plus connus des chemins s’auréolent de mystère. L’occasion de les redécouvrir, d’une singulière façon, à mesure que les détails se dévoilent lentement, tour à tour. Un pas après l’autre, l’oeil capture les contours qu’il ne faisait qu’interpréter l’instant d’avant. Timides, les couleurs se fondent dans un camaïeu de gris, monochrome de génie..

Au sein de cet espace artificiel, créé par une illusion de cocon, je ressens une certaine forme d’intimité. Lors de mes instants d’angoisse, il se ressert sur moi, et j’ai peur de tout ce qui pourrait, à tout moment, surgir de n’importe quel côté. Mais les bons jours, c’est un cadeau dans lequel je me sens libre d’être et de respirer.. Mon imagination de grande enfant se teinte d’humidité, et je parcours des terres oubliées. C’est comme plonger dans des citées immergées, mais sans avoir à retenir son souffle.. lequel s’échappe en volutes de vapeur. J’hume le sol qui transpire de fraîcheur, cet humus détrempé dont la douceur est presque palpable. Loin dans ma tête, se jouent des scénarios incroyables, et en avant plan, mes sens savourent le présent.

Écouter les oiseaux, les seuls qui se moquent de défier le silence de leurs mots si plaisants. Sentir la vie qui s’éveille, bruissant dans chaque recoin, et ressentir ce léger picotement sur la peau, ce frissonnement qui nous rappelle qu’on est vivant. Voir le voile se dissiper, à mesure que le jour gagne du terrain, se délecter de l’air qui glisse autour de ma main… Respirer le vent, le parfum des fleurs au petit matin. Observer les couleurs qui saturent graduellement sur toute chose, comme avec pudeur, alors que le tableau se métamorphose. Les premiers rais de lumière qui percent vraiment le rideau de petits cristaux en suspension, faisant naître – parfois, quand on a de la chance – de petits arc-en-ciel inopinés.. S’ouvrir à ce monde opalescent, constellé de gouttelettes abandonnées, comme autant de points de rosée qui scintillent au Soleil. Se dire que notre Terre est véritablement une pure merveille..

Revenir délicatement dans le monde « des gens ». Reprendre la marche pour rentrer chez soi, paisiblement. Ancrer en soi ces heures clandestines, l’âme chaussée de ballerines.

Rattrapage

By | Dessins, Liens, Photos | No Comments

Bonjour ^^

J’espère que tout le monde va bien, autant que faire se peut ! Ici, le yoyo un peu comme toujours au fond, mais après une période où mon mental m’a mise pratiquement au bout du rouleau, globalement ça va mieux. Je ne crée toujours pas autant que je ne le voudrais, mais j’y arrive encore, c’est l’essentiel.
Petit tour des dernières nouveautés pour rattraper ce qu’il s’est passé en Août et en ce tout début Septembre.

Côté livre : j’ai lu une BD qui mérite un petit mot dessus. Son titre c’est « Tant pis pour l’Amour » de Sophie Lambda.
Elle y décrit sa relation toxique avec un manipulateur, comment elle s’en est sortie, mais surtout à la fin, donne des pistes pour les repérer et se tirer de ce genre de situations plus vite.
Je dois avouer que cette Bd m’attirait malgré moi, et pour cause : j’ai vécu deux ans avec un manipulateur. Pas exactement le même « modèle » que dans la BD, mais je ne vais pas m’épancher aujourd’hui sur tout ça. Il a brisé tout ce qui pouvait l’être en moi, et m’avait bien trop isolée pour que quiconque ne me vienne en aide.. Aujourd’hui encore, j’ai des séquelles de cette histoire. Ma chance a été un miroir tendu par une personne inattendue, qui m’a donnée l’impulsion qu’il fallait pour oser dire stop. Et j’ai du me débattre pour partir, car le gars avait tenté pendant près d’une heure de « négocier » la rupture et y a apposé des conditions qui ne m’ont fait que plus de mal… Après quoi, j’ai bien tout enfoui, jusqu’à avoir la force et la volonté de faire face à ce qui m’était arrivée.. cette année.
Lire cette BD, c’était un peu pour confirmer tout ça, le rendre réel, tout comme le fait que ça arrive aussi à d’autres (hélas). Je ne sais pas, j’en ai ressenti le besoin, donc je n’irais pas me justifier davantage. Toujours est-il que les pistes du bouquin pour repérer ce genre de personne m’ont semblées pertinentes – car je les ai retrouvées ensuite chez d’autres personnes manipulatrices. Du coup je vous en parle vite fait ici, et je partage (en espérant en avoir le droit), une page qui me semble essentielle (Le manipulateur avec qui j’ai vécu correspond à 28 critères sur 30, les 2 manquants -13 et 30-, c’est juste que j’ai un doute).

J’ai eu d’autres lectures, mais je ne ressens pas le besoin d’en parler, ou pas encore. C’est donc tout à ce niveau là pour cette fois ci ^^

Côté photographie :
Je n’ai pas fini de tout sortir et trier, donc il va en manquer, mais je commence déjà par ce que j’ai de prêt. Photos prises avec soit mon Nikon, soit le Coolpix, donc qualité variable.

Cela devait faire plus de dix ans, voire davantage, que j’avais pas osé aller me poser sur un banc pour lire… D’ailleurs, je m’y suis posée seule, et ça, ça n’était pas arrivé depuis plus longtemps encore. Je me demande même si j’avais jamais osé… J’essaie de voir cela comme un progrès. Un pas de plus qui mord sur mes peurs, qui repousse mes limites un peu plus loin.. et en partant, comme par un fait exprès, un paon est passé et m’a laissé un petit cadeau : l’une de ses plumes, doucement déposée sur le sol. Je l’ai ramassée, bien sûr. ☺

Petit détour en couture : J’ai eu envie de faire un peu de couture. Pour offrir bien évidemment. Et finalement j’en ai fait un paquet ahah =)
J’ai cherché ce que je pourrais faire pour un streamer que j’apprécie beaucoup : Sarys. Quand je vais sur son live, j’y trouve toujours un peu de ce dont j’ai besoin. Quand ça va pas, ça me change les idées, ses musiques me portent, certaines me remontent le moral, et je souris – voire ri – à coup sûr quand il prend un fou-rire. Le fait qu’il soit gentil avec toute sa communauté me fait me sentir « intégrée », presque « appréciée » même si on ne se connaît pas ni ne se côtoie pas vraiment. J’éprouve de la gratitude pour ce personnage qui fait désormais parti de mes routines sans le savoir, et je voulais le lui manifester.
Au début j’ai pensé à lui coudre un personnage d’un jeu auquel il avait joué et qui était tout mignon : Omno. Mais finalement, ça ne m’allait pas. Je n’ai pas fini la peluche, je verrais pour le faire plus tard. J’ai eu une autre idée en plein milieu.

Une meilleure idée; et là ça a fait *tilt* : faire une peluche d’une de ses émotes de stream ! Un truc unique, qui n’a peut-être encore jamais été fait, et qui soit directement en lien avec ce qu’il a créé !! Ça m’a semblé être une idée aussi pertinente et sincère que possible.
J’ai fouillé les patrons à ma disposition, modifié ce qui n’allait pas, fait un essai qui s’est avéré passable, mais pas génial… j’ai re-modifié les modifications jusqu’à faire un tout nouveau patron à ma façon, recommencé et … là ça ressemble à quelque chose de correct ! ^^ J’ai fait valider le résultat auprès d’une spectatrice que j’aime bien et qui va sur ses streams aussi. Elle a aimé, ce qui m’a encouragée.
D’ailleurs, ça m’a donné l’envie et l’énergie de faire plus : je suis partie sur une deuxième peluche d’une autre émote, pour elle ! Comme la première fois, j’ai recommencé à partir d’un patron récupéré pour tenter de faire « mieux ». Résultat « okay », et je peux la lui offrir c’est correct. Ceci étant j’ai quand même eu envie de la refaire pour le streamer aussi, en reprenant mon patron-maison que je trouve in fine plus convaincant.
Au final, je me retrouve avec deux peluches de chaque type, et donc deux lots de peluches : un pour la coupine, et un pour le streamer ! Maintenant, faut que je vois s’il existe un moyen de les lui envoyer sans lui dire ce que c’est pour qu’il ait la surprise… j’espère que ça sera possible !

Enfin bref, voici mes modèles, le groupe de peluches, et les deux lots !

Niveau « Animation » : je n’ai fait aucun pixelArt, mais j’ai fait (complètement à l’arrache par contre) une petite animation, parce que j’en avais besoin. Oui, en ce moment, j’essaie de faire plein de petites chose « dont j’ai besoin ». Je ne peux pas encore tout faire, mais je fais déjà ce qui est le plus accessible. Je pense que l’animation parle d’elle-même, alors je ne vais pas vous faire l’affront de vous l’expliquer. Amis du bon goût (même si j’ai déjà fait pire), planquez-vous ! Cliquez sur la petite image moche pour voir l’animation :
J’ai aussi récupéré mon dessin de petit chat de la dernière fois. J’ai juste isolé le chat et l’ai un peu animé pour en faire un gif disponible sur mon stream. J’ai aussi fait une version statique que j’ai mise en design dans ma boutique Spreadshirt.

Hors pixel art mais dans les dessins très petits, j’ai fait des essais pour voir si je pouvais faire des émotes pour Magnet_boy, un collègue streamer vivant au Québec. Il s’avère que le rendu final n’est pas génial, mais je commence à cerner (je crois) comment il faudrait faire pour que ça marche à l’avenir. En tout cas, voici les petites réalisations en question – la première est un fail, et la plus lisible me semble être la dernière, mais il a choisi d’utiliser celle du milieu, avec le petit drapeau du Québec. Ce hérisson qui câline un aimant trouve la source de son design chez Matthieufou, qui l’a dessiné sur un thème que j’ai donné lors d’une partie de Gartic Phone, et que j’ai repris par la suite :

Côté Dessins : Déjà, quelques exercices réalisés pour les animations du site DeviantArt. Du feu, un dragon, et une gribouille pour leur anniversaire. J’ai pris les exercices un peu par dessus la jambe, dans le sens que je n’y ai pas passé plus de temps que le strict nécessaire.

À la place, j’ai passé énormément de temps sur des gribouilles un peu plus poussées qui me tenaient largement plus à coeur !

Déjà pour commencer : j’ai basculé ma gribouille de chat de la dernière fois en mode « nuit ». Un autre type d’exercice qui m’a bien plu !

Ensuite : ma fée du Lac. Un « draw this again » (= « dessine le à nouveau ») pour mesurer l’évolution globale de mes dessins, l’original datant de 2002 et celui-ci de 2021. J’en suis plutôt bien contente. Bien sûr, comme toujours je vois tous les défauts après coup, mais ça reste un dessin qui me plaît ! La vidéo de réalisation est disponible sur ma chaîne youtube.


Le deuxième est un dessin-cadeau que je destine à ma binôme, cette chère Winifred avec qui j’ai partagé une année d’étude inoubliable et précieuse. Elle ne le sait pas, mais elle est une guerrière. Il m’arrive de parler d’elle en disant ‘ma Xena’. On a parlé plusieurs fois de ce personnages : drôle, bon, loyal, courageux et Femme… Et bien désormais, elle aura une image d’elle dans la même tenue que ce personnage. J’espère que cela lui plaira, c’est son cadeau d’anniversaire cette année ^^

Enfin, côté « bêtise » : je me suis fait mon tout premier « Galet de Compagnie« , pour le plaisir et pour me changer les idées un soir que ça n’allait pas. Il est d’un naturel très calme, presque un peu timide. Toujours discret d’assez bonne humeur, il écoute ce qu’on lui dit sans jamais nous couper la parole ni nous juger. C’est un très très bon galet de compagnie. Le voici :

Et voilà, le tour est fait. Je n’ai pas l’impression d’avoir oublié quoi que ce soit !

J’espère que votre été s’est bien passé.
Portez vous bien et à bientôt.

Poème : Cadeau

By | Poésie / Texte | No Comments

J’aurais aimé être mieux, et faire plus, sans être limitée.
J’ai l’impression que rien jamais ne sera assez..

Offrir. Donner. Même en sachant que l’on sera oublié, après.
Juste pour la beauté du geste désintéressé, pour la joie que cela va procurer..

C’est doux et beau, un cadeau. Qu’on puisse ou non le toucher.
Parfois juste des mots. Parfois juste une présence qui s’abstient de juger..

Faire des cadeaux, à défaut d’en être un. Aimer. Imparfait ;

J’aurais souhaité devenir cette dérisoire chance d’un instant,
Cet infime petit rien qui donne de la valeur à son ‘présent’.

Je me serais voulue ce petit pas grand chose finalement important,
qui dessine des sourires sur les visages et le temps..

J’aspirais à être, provoquant ce discret soupir dans le vent,
Ce beau cadeau qui aide à se sentir moins seul, plus aimé et vivant..

Je ne suis que moi. Je tente d’apporter ce que je peux. Momentanément.

Je ne serai jamais plus que ça. Je n’ai pas davantage à donner.
J’espère malgré tout que l’un des mes “cadeaux” au moins aura compté;

Que quelque part, peut-être, une goutte de lumière en sera née.

Fin Juillet

By | Dessins, Photos | 4 Comments

Bonjour ^^

Juste un petit retour rapide sur la fin du mois de Juillet, histoire d’être à jour, car il n’y a pas grand chose à montrer ni raconter; j’ai surtout lu, écrit, et joué. Mais « pas grand chose », ça n’est pas rien, et puis comme ça, j’aurais un mois dans l’année avec plein de posts ! J’ai rarement posté autant depuis un bail ! Comme quoi, tout mettre au même endroit, c’est sûrement une bonne idée. Moins à gérer, et plus à poster ici ! 🙂 Allons y gaiment !

Côté Photographies : en fait, il n’y en a pas vraiment, vu que je ne suis sortie que vite fait deux fois, et pas pour ça. Celles que j’ai ne sont pas issues de mon appareil photo. Mais ça va meubler quand même, héhé ^^

La première fois, je suis sortie juste pour aller au restau avec une collègue. On a marché un peu dans la ville, et on s’est pris une glace. Puis la fatigue est tombée et je suis rentrée, mais c’était un bon moment. J’ai pris quelques photo au vol avec mon téléphone et le vieux coolpix. J’avais quand même pris mon gros appareil dans mon sac (« au cas où », comme presque toujours), mais je n’ai pas osé le sortir x’) À la fin, on s’est arrêtées vers ce bâtiment que je trouve marrant : un triangle qui, selon l’angle depuis lequel on le regarde, a l’air d’être un bâtiment plat ! Une des nombreuses curiosités de la ville du design.

La seconde fois, je me suis aventurée dehors dans un état assez lamentable après ma deuxième dose de vaccin (qui m’a mise KO pendant 5 jours). Avec notre estimé Quadrinome et monsieur, nous sommes allés manger dans un petit restaurant à gaufres, et on s’est posé quelques instants ensuite au Guizay, pour regarder un peu la vue. Moi j’ai tenu cinq minutes et je suis allée dans la voiture pour fermer les yeux x’) Puis on est rentré assez vite, car le temps se dégradait très rapidement.

En fait, c’était pile le jour où il y a eu l’épisode d’orage de grêle sur Saint Étienne, et pile au bon endroit pour qu’on se prenne la saucée du siècle, la voiture a pris cher : plusieurs petits impacts sur le pare brise, et toit gondolé… Le bruit que ça a fait en tombant était effroyable ! J’en aurais pleuré. On a été obligé de garer la voiture sur le bas côté et attendre, on n’y voyait pas à 3 mètres… Je suis bien contente de ne pas avoir été seule à ce moment là, j’aurais paniqué encore plus. En deux minutes à peine, il est tombé tellement de grêlons que ça a fait des mares et des torrents de grêle, joli et impressionnant, mais aussi effrayant.. quand on a pu repartir, le temps de laisser retomber mon stress, j’ai sorti le téléphone pour prendre des photos à travers la vitre, c’était surréaliste…On est passé de 25°c à 13… Deux minutes, et le reste d’énergie que j’avais pour la journée s’était volatilisé ! En rentrant, je me suis recouchée, roulée en boule sous la couette x’)

Côté dessins : heu, y’en a que deux de plus qu’avant x’)
Le premier est un exercice de visualisation que j’ai fait après une séance de thérapie. Je ne compte pas l’expliquer plus que ça ici, mais c’est un mix entre ce qu’il se passe en moi, ce qu’il faudrait qu’il s’y passe, et ce vers quoi je tends. Je sais que j’ai encore beaucoup à travailler, mais aussi que j’ai déjà beaucoup avancé. Cela ne résout pas tout mes problèmes, mais je suis quand même globalement moins dans l’anxiété et la culpabilité permanente qu’avant.

Le second, j’ai fait l’esquisse un soir en assemblant plusieurs sources d’inspiration. L’image est apparue dans ma tête en quelques minutes, et je l’ai couchée sur le papier directement. Ensuite j’ai fait la totalité du dessin en stream ! Neuf heures et demi de direct (en deux fois, parce que ça fatigue quand même x’). Ça fait dix heures de travail au total, peut être un peu plus. C’était un peu long sur la fin, mais je suis contente du résultat ! Assistantcpl, l’un des mes spectateurs réguliers, a baptisé le chat « Ronrounet », j’ai trouvé ça mignon, j’ai gardé :3 Le voici donc dans son écrin de paradis parisien (improbable et cliché, mais on s’en fiche, pas vrai ? :þ)

Et le reste ? Bah rien x’)
Pas d’animations (j’en ai en cours, mais je rame :p), pas de pixel art, pas grand chose en fait. J’ai été vraiment beaucoup fatiguée, mais niveau moral, ça allait à peu près.
Je constate au fil des jours que lancer mes petits streams me fait beaucoup de bien, j’aime l’idée de pouvoir montrer ce que j’aime et d’en parler, ou de discuter à mon rythme avec les gens qui passent et que je commence à connaître un peu ou beaucoup. J’aime aussi l’idée que potentiellement, ça leur tient compagnie sans contraintes, que ça leur fait découvrir des trucs, oublier un peu leurs soucis, ou ce genre de choses. J’ai l’impression que c’est un partage intéressant et bienveillant ! D’ailleurs j’ai beaucoup de gratitude pour les gens qui passent car ils sont tous gentils à chaque fois, je n’ai encore croisé personne qui soit désagréable, et au pire quand ça ne leur va pas, ils partent, tout simplement. J’espère que ça va durer comme ça =)

Enfin bref, voilà. C’était la fin du mois de Juillet. J’ai encore plein de choses à faire (comme toujours 😀), mais je pense que je vais me poser quelques jours pour le moment. Bon weekend tout le monde, et à bientôt !

Texte: Évolution

By | Réflexions | No Comments
Au fil d’innombrables circonvolutions, s’affûtent, s’affinent, parfois s’effacent, ou s’enfoncent, et se déforment nos pensées, nos âmes et nos convictions. Rien n’est différent, mais rien n’est plus pareil non plus. Bricolages de mouvements si souvent imprévus.
Tout change et se transforme. Vont et viennent les couleurs et les contours à chaque heure de l’année ou du jour. Forces et faiblesses mêlées, meurent et naissent chaque nuitée, richesses sans cesse renouvelées.

Ombres et lumières se succèdent dans un insondable ballet, et je danse au milieu sans forcément le réaliser. Ballotée en tout sens comme dans le vent la fumée, plume perdue dans les ondes d’Alizé.

Parfois j’y laisse ou j’y gagne des morceaux de raisons. Des bouts de moi s’échappent dans ces tourbillons. Certains pour ne plus jamais revenir, d’autres pour un temps seulement. Ceux qui reviennent tombent comme autant de larmes et d’éclats de rire, en silence ou dans de grands fracassements.
D’aucun sont immuables, le reste est méconnaissable..

Et je change à chaque ressac de l’existence; je me perds et me retrouve, étrange voyage de la conscience qui s’éprouve. Inexorable. Impalpable..

Au milieu de ma peur du changement, il y a la beauté du Présent, et de quelque chose de plus grand. Cet indicible harmonie au sein de l’inintelligible chaos de la Vie.

Tout n’est que variation, apprentissage de leçons, et en regardant la route derrière moi, je comprends ce que je vois : ma propre Évolution.

Début Juillet

By | Blabla / News, Dessins, Photos | No Comments

Bonjour le monde =)

Voici un petit article pour faire le point sur les quelques news de ce début Juillet. Avec beaucoup de blablabla.

En termes de dessins : pas grand chose de neuf ! Toujours quelques blocages. Mais petit récapitulatif quand même.
– Une remise au goût du jour d’une esquisse devant dater à peu près de 2010, parce que j’étais clairement dans le mood « 13e roue du carrosse »… j’ai toujours du mal niveau interactions sociales, et j’ai vite le sentiment d’être laissée de côté, et d’être au mieux une potiche les quelques fois où j’aimerais m’investir… c’est passé depuis, mais sur l’instant, ça n’a pas été simple à vivre. Heureusement, normalement, personne n’a eu à subir mon excès de sensibilité, je suis simplement partie.

– Ensuite, j’ai enfin fait le dessin qui aurait du sortir en Juin, mais dont j’ai eu tellement de mal à définir l’esquisse – celle que j’avais postée la dernière fois. C’est un viewer (limite un pote maintenant xD) qui m’a aidée à la rendre faisable en m’indiquant les zones & éléments qui le choquait – il a été d’une patience ! Merci à lui ! 😍 On a corrigé chaque point jusqu’à arriver à un pré-line correct, qui a donné le dessin du couple de fée qui suit.
J’ai recommencé je ne sais combien de fois leur expression faciale. Je voulais qu’il y ait de l’Amour et de la Tendresse entre les deux, qu’on sente que ça n’avait rien de mal, choquant, ou dérangeant. Je voulais que ce soit mignon, et que ça ait l’air de couler de source, parce que je continue de penser que du moment qu’il y a un réel consentement, l’Amour n’a pas de contrainte, pas de conditions, et qu’on ne devrait pas l’y en mettre… J’ignore si le rendu est réussi, mais j’ai fait au mieux de mes capacités actuelles je pense. Je l’ai intitulé « Fly me to the Moon ». Pendant sa réalisation, j’avais cette version dans la tête : .

– Un dessin pour le fun où j’illustre un peu mon amour pour le « Loot » – ces objets qu’on ramasse dans les jeux vidéos, et que je tends à collectionner autant que possible -. Et j’en ai fait une version animée dont je suis assez contente disponible ici : Version animée grand format sur DeviantArt. ^^

– Enfin, un chibi un peu portrait pour une streameuse qui m’a aidée à mettre en place mes « récompenses de points de chaîne » (je vous explique ça plus loin). J’ai regardé quelques uns de ses lives, et je m’en suis inspirée pour la dessiner ^^
J’ai fait le dessin en live sur ma chaîne, sans penser qu’elle passerait… Sauf qu’elle est passée !! xD Petit coup de stress ! Du coup, j’ai prétendu que c’était moi que je dessinais. Je sais que mentir c’est mal, et je n’en suis pas fière, mais je tenais à essayer de garder la surprise. Par le biais de l’un de mes adorables viewers, je compte lui en faire parvenir une version imprimée signée… avec l’espoir que ça lui fera plaisir !
Après, l’amour des licornes, le casque en symbole pour la musique, le hoodies, etc… ça aurait pu être moi ! :þ J’espère juste que personne ne m’en voudra de la supercherie, et que ça aura suffit à conserver la surprise…. Je reçois mon papier pour imprimer fin de semaine prochaine. Avec un peu de chance, elle aura son enveloppe début Août ^^ (Et ne vous en faites pas, je me permets de poster le dessin ici car presque personne n’a connaissance de ce blog, donc les chances qu’elle tombe dessus frise le zéro absolu 😉 ).

Ah, et vous voyez la licorne en haut à gauche de ce dernier dessin ?? Bah c’est un nouveau design disponible dans ma boutique Spreadshirt maintenant ! 😀

Et c’est tout pour les dessins ! ^^’

Côté Photographies : Pas grand chose de neuf là non plus. Il n’y a que les photos que j’ai prises lors de ma sortie avec Wildyfraise 🦋 et que je n’avais pas posté dans l’article associé. Je ne suis pas sortie depuis. Voici les photos que j’avais mises de côté :

J’avoue sortir très peu ces derniers mois 😓. Je manque pas mal d’énergie, et de volonté aussi. Et il a fait tellement moche ces dernières semaines aussi ! Je ne peux m’empêcher de penser aux tenants et aboutissants, cela me donne beaucoup d’éco-anxiété, et des moments de panique… et je ne gère toujours pas la panique -_-‘.
À côté de ça… je vais bien, et en même temps, je ne vais pas si bien. J’ai des moments où ça ne va vraiment pas, sans véritable raison d’aller mal – ou du moins, je ne les vois pas. C’est compliqué à expliquer. J’ai toujours vécu avec des périodes comme celles-ci, plus ou moins longues.. J’attends que ça passe !

Je pense que c’est dû à toutes les incertitudes que j’ai en arrière plan de mes pensées, en continu, depuis des mois, et pour encore des mois, et au fait que j’ai assez régulièrement mal (rien que le SPM, c’est généralement 5 à 8 jours par mois de douleurs). Je dors mal aussi, et je fatigue donc encore plus vite que de coutume. BREF. J’ai beau tolérer tout ça mieux qu’avant, je ne vis jamais très bien le fait de ne rien pouvoir prévoir, de ne pas comprendre ou pas savoir…  alors j’attends. Et soyons honnêtes, je déteste ça 😞.
Heureusement, quand j’ai besoin, je sais comment penser à autre chose – et les streams m’aident beaucoup, notamment parce que les gens qui passent sont tous très gentils 🥰 -, et j’ai avec qui parler un peu si vraiment il le faut. Je reste plutôt bien entourée, et j’ai mes petites activités pour moins penser..

Enfin bref. Catégorie suivante, c’est la mieux cette fois-ci ! Pas niveau création, mais niveau news. ☺

 

Côté Twitch : 🙀 La grande nouvelle du moment, c’est que ce 14 Juillet 2021, 🎉✨ je suis passée « Affiliée » ! 🏆 🥳


Cela signifie qu’après sept mois de vie de la chaîne, j’ai rempli des objectifs qui n’ont l’air de rien, mais que je doutais fortement de pouvoir atteindre un jour pour les premiers ! Les voici :
– 50 personnes ont décidé de cliquer sur le bouton « follow » pour me suivre. 💕 Bon, un grand pourcentage ne repasse jamais, mais ils ont cliqué, ça en fait des personnes potentiellement intéressées par mon contenu, et c’est déjà énorme ^^ ; Je me sens un peu fière parce que j’ai très peu prévenu mes proches de ça, donc la majorité des gens qui ont cliqué, je ne les connais pas. Cela me donne un peu de sentiment de légitimité… et là je commence petit à petit à en parler autour de moi, en précisant que personne ne doit se forcer… c’est une info, ils en font ce qu’ils veulent !
– en moyenne 3 personnes viennent sur mes streams quand j’en lance un 💗. Il peut s’agit de plus de trois personnes le regardent partiellement ou trois qui le regardent entièrement, c’est à dire avec l’onglet actif, et le lecteur non muté (mais l’onglet peut l’être). Il n’y avait pas d’objectif pour les personnes actives dans le tchat, ce peut donc être des « viewers de l’ombre », mais j’ai quelques réguliers adorables qui passent régulièrement faire un coucou -voire rester un long moment- pour me tenir compagnie ♥ ;
– J’ai streamé assez d’heures et de jours différents pour que ce soit significatif (bon là j’ai même explosé le score à faire, j’y ai trop pris goût ^^).

Le côté « positif » d’une affiliation, c’est que ça débloque des possibilités ! Déjà, il y a les « points de chaîne » qui permettent des interactions supplémentaires (nommées « récompenses ») entre les viewers dans le tchat et le streamer. Ensuite, il y a les options telles que créer des sondages ou faire des « giveaways » (=offrir des cadeaux à sa communauté – je n’ai pas encore trouvé comment faire par contre). Une autre possibilité sympa : les émotes !! Enfin, dans mon cas, une seule émote pour le moment (et potentiellement plusieurs autres, un jour :þ ) – hélas payante, mais j’ai mis un système de points de chaîne qui permet de la débloquer facilement même sans payer ^^. Et vous avez bien lu « payant », car l’émote n’est normalement débloquée que si des gens choisissent de s’abonner (= payer un abonnement à la chaîne), ce qui peut générer quelques profits au fil du temps. Bon, pour ça il faudra atteindre un montant total de 100$ avant de pouvoir être payé (et c’est avant impôt, frais de change et de transfert donc j’ai de la marge xD), mais, y’a pas de petites économies, surtout dans ma situation ! =)
Cela débloque peut-être d’autres possibilités que je n’ai pas encore vues, mais je prendrai le temps de découvrir petit à petit, et je ne doute pas que mes spectateurs sauront m’indiquer ce que j’ai raté si ça suscite leur intérêt ! 

Quoi qu’il arrive, cela reste une sorte de Victoire pour moi, un petit fait qui m’encourage et me fait plaisir !! En plus de me faire faire des trucs nouveaux, car j’ai à coeur de designer autant de choses que possible sur ma petite chaîne ! ^^ Petit récap’ des dernières créas (sans prétention, c’est surtout pour le fun).

Déjà, suite au fait que j’ai fait en live le jeu « Untitled Goose Game » où l’on incarne une oie dont le petit plaisir est d’importuner tout un village, on s’est pris un délire. Cette petite oie qui fait « Honk ! » quand elle cacarde est devenu notre running gag, et presque un emblème. La première émote de la chaîne est donc une Oie en train de faire « Honk » :

Dans mes rêveries il y a quelques mois, je m’étais dit que, si un jour j’avais des points de chaîne, j’en ferais des papillons. Mais pour coller un peu plus à la blague, j’ai décidé de les baptiser des « Papillhonks » ! Ils sont donc représentés par un papillon aux couleurs de notre oie préférée :Pour le reste… il se trouve que ça me paraissait si lointain que je n’avais rien prévu du tout ^^’ J’ai donc improvisé.

Pour les badges d’abonnement (petite icône que les gens abonnés ont devant leur pseudo dans le tchat pour indiquer leur ancienneté), j’ai simplement repris le papillon, que j’ai décliné en plusieurs couleurs. Twitch m’offre la possibilité d’avoir des badges différents pour les abonnements : 1 mois, 2 mois, 3 mois, 6 mois, 9 mois, et un an. J’ai donc fait un début d’arc-en-ciel ‘papillonesque’. Si un jour je débloque plus, je poursuivrai ça je pense, j’ai déjà des idées de couleurs – et même les images, puisque je les ai ré-utilisées aussi en récompense de point de chaîne que les spectateurs peuvent faire afficher s’ils le veulent ^^.

J’avais déjà des petites animations : pour les gens qui choisissent de me suivre, et au cas où quelqu’un me raid un jour, mais je n’avais rien pour les abonnements !
Or j’avais préparé un début d’émote licorne pour mon discord – une licorne à la tête un peu bizarre et un peu moche, parce que je voulais qu’elle soit rigolote. Mon côté « j’aime les licornes », mélangé à mon côté « troll à l’humour un peu foireux ». Sauf qu’une émote, c’est trop petit, ça ne donnait rien, et j’avais laissé tomber.
Du coup, je me suis amusée ! Et j’ai recyclé la licorne en gifs pour les abonnements, et pour quand les gens offrent un abonnement en cadeau !
C’est sûrement idiot, mais sa tête me fait rire ! 😆 Et puis à défaut de mieux, ça fera l’affaire ! On verra si un jour j’en change pour quelque chose de plus propre et plus joli.

Et puis voilà. Je crois qu’on a fait le tour pour cette fois !

C’est déjà pas si mal, n’est-ce pas ?

Aller, prenez soin de vous, et à bientôt !

Poème : Aujourd’hui.

By | Poésie / Texte | 4 Comments

Aujourd’hui, il fait gris, et le ciel pleure d’ennui.
Elle me tient compagnie, la pluie.

Par moment je l’entends, à travers mes carreaux,
J’ai toujours aimé le bruit de l’eau…

J’ai mal, à la fois je sais, et ne sais pas pourquoi.
Il y a des jours comme celui-là. C’est comme ça.

J’ai la tête qui tourne et j’ai un peu froid.
Mais curieusement, si je me pose pour respirer, ça va.

Demain, si ça se trouve, il fera beau, et chaud.
J’aurais envie de rire, et j’oublierais mes maux.

La curieuse magie d’être moi, et celle d’être en vie.
Il y a des surprises dans chaque « Aujourd’hui »…

Écrin d’été

By | Blabla / News, Photos | 2 Comments

Bon, dans cet article la qualité des photos est globalement très inégale. Qu’il s’agisse de mon téléphone (qui fait des photos moches dès qu’elles ne sont plus en miniatures), le vieux coolpix (qui pixelise et compresse au maximum dès lors que l’on zoome un tantinet) ou mon Nikon dont j’ai la sensation que l’objectif – bien que demeurant largement au dessus des deux autres – fatigue… ce n’est pas aussi beau que je ne l’aurais voulu. J’ai tout de même réussi à avoir quelques photos recevables, voire même quelques jolis clichés – j’en posterai la plupart, mais pas tous, je garde les mieux réussis pour plus tard ^^.

Cela faisait un bon moment que je n’étais pas allée marcher !! Je veux dire, vraiment marcher, genre pas sur du plat, au ralenti, avec un arrêt tous les trois mètres… Entre tout ce qui a pu se passer et l’appréhension de m’y remettre… Mais cette fois, j’avais vraiment envie de tenter la chose – et l’endroit visé pour la balade m’enchantait rien qu’à l’idée. Un peu à l’écart de là où habite l’une des fées que je connais, dans une zone boisée, il y a un écrin où chante une cascade..;
Ceux qui me connaissent savent à quel point j’aime les cascades

J’étais décidée à y arriver. Oh bien sûr, mon corps s’est manifesté, mais même si c’était dur, et que j’ai cru à plusieurs reprise qu’il allait me jouer l’un des vilains tours dont il a le secret, j’ai pu faire l’aller-retour, aidée d’une bonne compagnie (coucou Wildy !). Car une fois n’est pas coutume, j’ai pu me promener avec une amie, de celles qui connaissent les plaisirs simples, les joies discrètes mais profondes offertes par la Nature.. Elle m’a patiemment accompagnée tout du long (merci encore ♥).

Ce fut un moment des plus plaisants une fois sur place (et un peu reposée). Juste quelques heures au bord de l’eau, mais dans quel cadre ! Je ne résiste pas à vous le décrire un peu, et – lorsque j’ai pensé à prendre les photos adéquates – à vous l’illustrer.

Déjà, tout au long de la route, des papillons (mais pas seulement, il y avait plein d’autres bestioles) dansaient un peu partout, virevoltant parfois jusque sous notre nez, le temps de faire coucou. Il y en avait tellement !!! J’étais la plus heureuse ! J’avais presque envie de m’arrêter là où on a vu les premiers tant ils étaient nombreux, et de ne plus en bouger ! S’il n’avait pas fait si chaud, et si j’avais eu plus de temps, je me serais postée en ras de champ pour les mitrailler avec l’appareil photo pendant des heures ! J’ai quand même pris le temps de m’arrêter plusieurs fois pendant que j’avais à peu près toute mon énergie ^^

Après une petite montée sur les routes de la ville et le long des champs (en plein cagnard x’D), et quelques épingles en descente sur un chemin de terre, de cailloux et de roche sous le couvert des arbres, on a commencé à entendre le vrombissement caractéristique des cours d’eau qui s’en donnent à cœur joie. Plus on avançait, et plus tout était vert. Sur les versants de la mousse, des fougères, des herbes folles, du lierre aussi parfois… ces havres parfaits pour la vie secrète que j’aime tant – pratiquement invisible ce jour là. À un moment, mon hôtesse m’a indiqué un poteau de pierre à l’allure sympathique – j’ai failli le louper, pourtant il était bien plus grand que moi ! ^^ On a poursuivit notre chemin jusqu’à une zone caillouteuse, en bordure de la Cance.

En arrivant, j’ai pu sentir un parfum presque iodé, mais aussi une odeur d’arbres et de terre mouillée.. Le Soleil enflammait les feuilles frémissantes au dessus de nos têtes. La fraîcheur subite des effluves du lieu, mêlées à l’ombre des feuillages provoquait un changement d’atmosphère immédiat et apprécié !
Ici, au bord de la zone délimitée par la rivière et des arbustes, un énorme rocher rectangulaire, comme un souvenir de pilier effondré. Ci et là, agrippant un sol irrégulier recouvert de galets, des racines puissantes et sensiblement tortueuses – dont l’une servit d’assise à ma camarade, tandis qu’elle me cédait gentiment le confort d’un rocher plat lors de notre pique-nique -.
Ça aussi, c’est quelque chose que je n’avais pas fait depuis longtemps, de pique-niquer ! Un plaisir ! Pour nous tenir compagnie, sur l’une des racines, un insecte bleu joliment scintillant. Tellement immobile qu’on s’est demandées s’il était encore en vie. Wildy l’a pris dans la main à un moment, il bougeait encore : ouf ! Elle l’a laissé repartir tranquillement ^^

Seule tâche sur ce merveilleux tableau : la présence humaine on ne peut plus évidente ; morceaux de verres brisés mêlés aux galets, masques et autres objets parfois improbables nonchalamment jetés par terre… Je ne comprendrais jamais… Mais bien décidée à ne pas me laisser miner le moral, tout en faisant attention, on a juste fait abstraction de ces éléments. Bref !

Mais bien sûr, l’élément central, c’était la cascade et son cours d’eau ! Et bon sang, c’était beau. Bien que peu haute, elle avait fière allure, s’étalant tout le long d’une muraille. Il y avait de quoi voir, écouter, toucher, et sentir dans tous les sens.
Le dessin formé par la joyeuse dégringolade de l’eau sur les vieilles pierres du mur dressé en barrage, ou plus vraisemblablement en soutènement. Les feuilles mortes qui s’étalaient en arabesques, tournant dans un coin bien délimité, dont les contours étaient esquissés par le courant et la rive. La bruine des gouttes transportées par un filet de vent, si douce et fraîche, comme un brumisateur naturel incroyablement bienvenu par ces chaleurs, et fascinant à observer..
Toute la cascade et ses échos, le tressaillement des feuillages, les remous sur les galets presque entièrement immergés… Les reflets & jeux de lumières qui dansent un peu partout.. Ceux à la surface de l’eau, qui se reflètent avec grâce sur les troncs des arbres et leurs feuilles. Ceux qui s’intègrent dans le brouhaha des chutes, ceux qui glissent en silence sur le sol noyé. Les bulles qui se promènent, et les amas de mousse qui pétillent. Le chant de l’eau, qui coule et qui tombe, qui jaillit et qui ricoche, qui caresse et qui roule… ça en faisait du bruit et des clignements ! Mais ça n’était pas oppressant pour autant, juste captivant, apaisant.. C’est seulement après quelques instants que j’ai su que j’avais eu besoin de ce moment – je suis tellement stressée tout le temps..

Parlons un instant des galets qu’il y avait sur place. Tous différents. Aux formes, aux couleurs et aux textures riches d’une histoire qui nous échappe. Striés, cernés, pailletées. On y trouvait du noir, du blanc, du orange, du rouge, du gris… comme des cailloux pour certains constellés d’arc-en-ciel. Certains présentaient un grain qui me plaisait plus que les autres. Comme une enfant, je ramassais quelques précieux trésors pour les glisser dans mon sac, en souvenir de cette journée.

Nous n’étions pas seules à profiter de la sérénité du lieu. Au dessus de l’eau, s’ajoutant à la magie des papillons et des feuilles portées par le vent, des odonates volaient et convolaient avec enthousiasme.  Leurs frétillements ne faisaient qu’ajouter à la beauté de l’endroit..
La grande majorité de nos amies était d’un bleu ou d’un vert métalliques éblouissants ! La lumière faisait briller leur corps et irisait leurs ailes, projetant leurs frêles ombres à la surface des flots. Nous tentions de les suivre du regard, guettant le moment où elles se poseraient quelque part.. Certaines, après quelques cabrioles aériennes, finissaient par aller pondre leurs œufs près du rivage, promesse d’une nouvelle génération à venir..
On en vit également une subir les dures lois de la Nature, après un vol trop impétueux à proximité d’une toile d’araignée. Si cruelle soit l’image, elle était étrangement fascinante… je vous la glisse avec les autres (avec le signe ⚠), mais ne l’ouvrez en grand format que si cela ne vous chagrine pas et que vous ne redoutez pas les araignées ^^.

C’était très reposant (pour la tête – j’ai encore un peu mal aux jambes ), et ça m’a fait beaucoup de bien. Qui sait, peut être que j’y retournerai, un jour ? ^^

Car bien sûr, il a fallu repartir.  Non sans prendre quelques dernières photos à la va-vite (floues, hélas, mais la magie de l’informatique en a fait des peintures à l’huile recevables). Ce fut sans regret aucun. Cette journée m’a mis des paillettes dans les yeux pour un petit moment. Et au travers de cet article, j’espère avoir réussi à vous en faire profiter au moins un petit peu.

Voilà, voilà. C’est tout pour aujourd’hui !
Portez vous bien. À bientôt !

 

Fin Mai & Juin

By | Blabla / News, Dessins, Photos | No Comments

Je ne serais jamais à jour sur ce blog !

Bonjour ! Voici le petit point du moment sur les dernières créations ! Il n’y en a pas foule, mais il y en a, et c’est toujours ça x)
J’ai eu de gros soucis de page blanche où rien ne venait, ou rien comme j’aurais voulu. J’ai aussi eu une grosse phase de doute (encore) à me comparer aux autres artistes et à me demander pourquoi j’espérais encore arriver à quelque chose… C’est compliqué de se souvenir qu’on a chacun son monde, son style, etc… Donc, chaque petit truc réalisé, c’est un peu comme une mini victoire sur mes doutes & blocages. Tant pis si c’est pas parfait, pas vrai ?

Côté dessin numérique :

Uniquement du numérique cette fois-ci. Si j’ai bien préparé quelques esquisses/essais inachevés/jetés au tradi, je n’ai rien terminé/gardé… ça arrive..

Mais, j’ai (re)fait quelques dessins minimalistes, principalement pour un projet que j’ai dont je reparlerai plus tard, quand on s’approchera un tantinet d’un truc solide. Il reste encore beaucoup trop à faire x’)

Le dessin du milieu n’est pas anodin. Sa base avait servi d’illustration à un poème rédigé en 2019… Et un jour, probablement, j’en reparlerai. Petit à petit, j’intègre ce à quoi il est indirectement lié, et me vient l’envie de réussir à l’assumer.. Bref.

J’avais préparé une esquisse pour le mois des Fiertés…. et je ne l’ai jamais réalisée… Impossible d’être sûre de moi sur ce coup-là, j’ai renoncé pour le moment… Si vous avez des retours sincères et constructifs, je prends… savoir si je m’y mets, ou si je laisse tomber..

Ensuite, une gribouille rapide pour sortir une idée, car chaque fois que je lis les nouvelles, je tombe des nues. Certains jours, je le vis vraiment très mal, notamment quand cela se couple avec mon éco-anxiété ou mon empathie. D’autres fois, je suis simplement blasée…  Je ne comprendrais décidément jamais ce monde, celui des humains. La « logique », si tant est qu’il y en ait une, dans la façon de procéder de la majeure partie de la population, me semble complètement dysfonctionnelle et contre-productive…. (et oui, je sais que mon personnage tient très mal le globe, c’est un choix fait pour une meilleure lisibilité de la tête du monde, et c’est pas génial ^^’)

Enfin, j’ai eu une commission pour un portrait d’une jeune fille et son chien. « L & L », que j’ai pris beaucoup de plaisir à faire. L’image m’est venue directement quand j’ai eu la photo devant me servir de modèle et je suis contente du résultat ! En plus, il a plu à la personne qui l’a commandé, et à celle (le modèle) qui devait le recevoir ! De quoi me remettre un peu de baume au cœur dans cette période artistiquement compliquée !

 

Côté Pixel Art & Animations :

Pas grand chose à nouveau, mais pas rien !

Une tête d’oie – j’ignore si on va bien la voir sur le blog, on verra bien -, en référence au jeu « Untitled Goose Game » que j’ai streamé il y a quelques temps, et que j’ai adoré ! Le jeu est court, mais très amusant, et dans un design épuré qui fonctionne fort bien. On y incarne une oie qui peut cacarder en faisant « Honk » et en battant des ailes, laquelle va troller les gens de tout un village de façon parfaitement gratuite. Avec les gens qui sont passés sur le stream, c’est devenu un véritable délire, et du coup, c’est devenu une émote sur mon serveur Discord (oui parce que j’ai un Discord maintenant, je vous jure, on ne m’arrête plus !).  La voici :

Un PixelArt de fraise (réalisé pour illustrer une commande sur le stream) avec la « grande version » fixe, et la petite animée ! J’y ai passé pas mal de temps – le pixelArt, c’est loin d’être évident – et j’en suis assez contente ! J’aurais juré l’avoir déjà postée, mais apparemment, ce n’était pas le cas !

Côté Photographies :

Et bien, en fait, je ne suis sortie qu’une seule fois. Beaucoup de fatigue, beaucoup de pluie ou trop forte chaleur sans juste milieu, quelques journées douloureuses… ça limite pas mal. Donc j’ai fait une bonne sortie et j’ai essayé de rentabiliser. Certaines photos ne sont pas de super qualité (ça reste difficile de bien faire le point avec mes yeux, et je vois flou assez vite…) mais d’autres me semblent bien ! Comme si souvent, c’est Fleurs, Feuilles & Bestioles <3 :

 

Et puis, voilà, c’est tout pour cette fournée !!

J’espère que certains trucs vous auront plu ! Et espérons que ça se débloque bien prochainement ! Je panique toujours un peu quand je n’arrive plus à dessiner… même si comme le dirait Wildy « j’ai l’impression que c’est inévitable« . Se souvenir qu’on passe presque tous par ces phases là, ça aide !
De même, cet article me fait du bien quand même. Le mois de Juin m’a paru assez « vide » de créas, mais avec le petit point là, ça aide à relativiser. Finalement, il n’y a pas eu ‘que du vide’ !

J’ai également fini de lire le livre qu’on m’a offert (et bon sang, ce que j’ai pu pleurer ! Merci pour ce livre !!), en fin de compte, je l’ai dévoré à une de ces vitesses ! Faut que j’attaque le prochain maintenant !

Pour finir, dans ce qui ne se voit pas : j’ai pas mal construit de petits trucs sur Minecraft. Je pense qu’un jour, je ferais un article pour montrer un peu ce que je fais là bas. C’est pas « incroyable », ce ne sont même pas des ‘gros trucs’, mais c’est mon petit coin à moi, et je l’aime bien ☺. Et puis, j’ai participé à pas mal de petits projets communs aussi depuis le temps que je suis sur ce serveur (moi qui ne joue normalement qu’en solo!). Je suis assez fière d’avoir réussi à me faire un petit trou là bas…. Ça vous dirait de voir ça, vous ?

Aller, bonne journée, et à bientôt ^^
Prenez bien soin de vous !