Petite dose de nature printanière.

By | Photos | 2 Comments

Bonjour !

Bon, j’aurais mis le temps, mais j’ai enfin trié un peu les photos que j’ai prise pendant près d’un mois fin mars à mi-Avril (oui, je sais, nous somme en mai déjà). J’espère ne pas m’être emmêlée les pinceaux et n’avoir bien sélectionné que les dernières en dates. Désolée par avance si toutefois j’étais remontée trop loin et qu’il y avait un doublon ! x)

J’ai fait plusieurs sorties, et (re-)découvert quelques petits coins sympathiques. Je ne déplore qu’une seule chose : jusqu’ici aucun papillon n’a accepté de prendre la pose pour moi, snif ! Une prochaine fois, peut-être ? J’ai sélectionné uniquement quelques clichés potentiellement intéressants (qualité d’images variable, et plutôt moins que plus xD). Je pense qu’il y en a quand même beaucoup cette fois-ci.

Aller, je vous emmène avec moi dans mes petites promenade printanière  !
Depuis quelques temps, je fais régulièrement un crochet pour aller voir un peu la rivière qui, en un endroit, forme une minuscule cascade plutôt fun à observer, et pour la photographier en variant le rendu ou l’angle de vue. Pour l’effet filé, note à moi-même, essayer d’embarquer le trépieds !

Je croise souvent les mêmes  oiseaux, au plumage tout noir. Je crois qu’il s’agit de Choucas des tours. Ils ont fait leurs nids partout dans les platanes. Les autres oiseaux restent à bonne distance et ne prennent jamais la pose (snif).

Parfois je change de sujet photographique, et je fais des essais, pour voir un peu ce que cela donne. Je ne suis toujours qu’amatrice et débutante, donc c’est pas forcément beau pour vous, mais je m’amuse bien. Il y a plein de choses à voir, à tester … et à goûter ! (miam les fruits rouges ! mon péché mignon du moment)

Naturellement, j’en reviens toujours à mon intérêt principal : fleurs, feuilles, et bestioles.  Et je joue avec les formats.
Je fais encore tout, macros incluses, avec mon 50mm 1.8, ce qui me demande de beaucoup m’approcher de mes sujets (qui se font la malle dans le cas des bestioles). Je songe donc à l’achat (un jour lointain sûrement) d’un boîtier stabilisé pour pouvoir utiliser mon objectif Sigma zoomant qui, lui hélas, n’est pas stabilisé, et ne fait donc que des photos floues (ma faute -> je tremble comme une mémé, et il est trop lourd pour le trépieds !).
Il y a des photos où je pense m’en être pas trop mal tirée dans le tas ! 🙂

Les dernières sont mes petites favorites du moment ! Et pas seulement en terme d’images.
Les petites fleurs blanches sont super douces quand on les effleure à peine avec le bout du doigt (je n’ai rien abîmé, promis !). Les petites bleues ressortaient magnifiquement dans le décor. La mousse ressemblait à une forêt miniature. La fleur orangée avait des air de rose (mais c’est une tulipe). Et les coquelicots géants (blancs ici) étaient des emplacements de choix pour traquer les abeilles. Tout était éclatant au Soleil. J’espère que les photographies le rendent un peu !

Et voilà, on a fait le tour  ! 🙂 J’espère que certaines images vous auront plus, et je vous dis à bientôt ! ☼

Jolie journée et à … je ne sais pas quand, mais à la prochaine ! 😀

 

ps: si vous connaissez le nom des plantes photographiées, cela m’intéresse toujours d’apprendre à bien les identifier ! Merci =3

Un palais idéal

By | Liens, Photos | One Comment

J’en entendais parler depuis toute petite, et ça y est, je suis allée le voir : le Palais idéal du facteur Cheval !

Bon, je dois avouer que j’ai été un brin déçue au début, en arrivant.
Je m’étais imaginée depuis petite que le palais était perdu dans une forêt, je l’imaginais immense, et j’avais très envie de le voir bien avant que ne sorte le film en espérant qu’il n’y aurait pas trop de monde. Donc quand nous sommes arrivés, bien après la sortie du film, que j’ai vu la queue, le nombre de personnes, le fait que le bâtiment soit au coeur de Hauterives entre des murs…. bon sur le coup, j’étais pas super contente, il faut bien l’admettre. Il m’a fallu un moment pour me remettre dans l’ambiance.

Une fois ce cap passé, j’ai encore eu un avis mitigé.
Le fait que l’ouvrage regorge de citations (avec parfois des fautes d’orthographe/conjugaison), certaines poétiques, d’autres aux dimensions ‘religieuses‘ et certaines ‘devises’ genre « Dieu, travail, patrie » … bon… j’ai eu un peu de mal à plus d’un titre, il a fallu faire le tri.
J’ai donc du faire abstraction – ça se fait hein, mais au début c’était un peu compliqué car inattendu. Il a fallu se remettre dans le contexte de l’époque et lire le parcours de l’homme pour réussir à vraiment plonger dans son rêve. Si la foi de cet homme – que la vie n’a pas épargné – a porté sa volonté à accomplir son rêve, c’est admirable. Je ne suis simplement pas réceptive à ses mots un peu prosélytes sur le sujet, mais je suis sensible au reste de son univers.

À partir de là, chercher tous les petits détails du décor, découvrir les figures de pierre, humaines ou animales, disséminées partout, les pensées représentées, les cultures, observer les matériaux employés, les techniques utilisées, les hauteurs atteintes, etc… Tout ça, en se disant que c’est là l’œuvre d’un seul homme, c’est impressionnant, et ça m’a donné le petit côté magique que j’étais venue chercher. Ces choses là, ça me parle, et ça me transporte. Il aura donc fallu un moment, mais l’effet s’est bien produit, et j’ai passé au final un très bon moment, surtout sur la fin, plus dans l’ambiance, et avec clairement moins de monde et de bruit !


Je regrette que, pour des raisons de conservation, le palais ne soit plus en eau depuis des années. Ce devait vraiment être magnifique à l’époque où elle coulait en son sein et autour, le palais luisant au Soleil… Dommage ! De même, des petits passages sont interdits à la circulation et des barrières tiennent les gens à distance de certaines choses, notamment parce que certains crétins (désolée, il n’y a pas d’autres mots) ont du trouvé malin d’abîmer l’ouvrage ou d’y laisser une marque de leur passage …
Heureusement, j’ai beaucoup d’imagination ! Je me suis imaginée gamine là dedans, quand il y avait de l’eau qui coulait partout, moins de visiteurs, et tous les accès ouverts, et clairement j’étais aux anges.

C’est effectivement un ouvrage assez impressionnant né de la volonté humaine et de l’acharnement d’un homme à réaliser un rêve. J’aurais voulu pouvoir m’y rendre un jour sans aucun autre visiteur pour y plonger pleinement, dans le silence, et passer autant de temps que nécessaire à scruter tous les détails qui ont sûrement échappé à ma vigilance..

Je ne souhaite pas vous spoiler le lieu, mais je vais quand même mettre quelques photos, dont des façades entières. Je vais les afficher en petit, que vous pourrez agrandir si vous le souhaitez. Donc ne cliquez pas dessus si vous ne voulez pas les voir en détails, et vous garder la surprise pour le jour où vous irez ! J’aurais prévenu !

Maintenant, je vais voir si je peux visionner quelque part le film qui en parle, en espérant qu’il ne soit pas trop romancé… =)

Bonne journée !

Essais minimalistes

By | Dessins | No Comments

Bonjour !

Je n’ai pas encore trié mes photos printanières du coup, ce n’est pas pour cette fois ! ^^
Aujourd’hui, rapidement, je partage quatre essais de cartes, format A6, réalisées dans un style un peu plus « minimaliste » (mais pas encore tout à fait).

C’est un style que j’aime vraiment beaucoup et que je n’explore au final que peu, c’est dommage parfois je trouve. Il n’est pas impossible qu’il revienne de temps à autre si l’envie m’en prend.

Pour le mémo, le dernier en date vraiment dans cette optique était le dessin : Cocooning At Home (lien DeviantArt). Bien qu’on puisse considérer comme d’autres essais, dans des styles différents, certains élément de la série d’aquarelles « ces choses qui me rendent heureuse » – comme par exemple avec le dessin « Restful bath« , ou « Just stop for a moment » (lien DeviantArt) – , ainsi que le dessin digital « On grandira plus tard » où le but n’était pas le détail, mais le message.

Chez moi, ce n’est pas un style totalement figé, bien que cette tendance commence à nettement se dégager. Je verrais bien si cela continue ainsi ou non, mais je ne tiens pas à m’enfermer totalement dans le style qu’on m’a toujours connu. J’ai envie de suivre mon envie, les courbes que le crayon dessine pour moi..
Par contre, je n’ai osé envoyé qu’une seule carte, n’étant pas sûre de moi… (désolée Kari, pas de carte cette année ! :/ ). Aussi, je serais assez curieuse d’avoir des avis constructifs sur mes essais au passage, pour savoir comment ceux-ci sont perçus et accueillis, et savoir si j’envoie à l’avenir les dessins comme ça ou si je les garde pour moi… donc n’hésitez pas à me donner le vôtre, et merci d’avance pour ça ! 🙂

En tout cas, j’ai pris grand plaisir à gribouiller ces petites cartes, et j’espère qu’elles vous plaisent au moins un peu, d’une façon ou d’une autre !
Belle journée et à bientôt !

 

Des bulles

By | Photos | 2 Comments

Bien le bonjour !

Aujourd’hui, je bulle ! 🙂
En fait, j’ai récemment rendu visite à Leanora, et ses filles ont joué à faire des bulles, rappelant à mon bon souvenir cette joie simple. Comme je reste une grande enfant qui goûte les plaisirs innocents, j’ai ressorti mon propre tube à bulles (qui dormait encore dans son carton depuis le déménagement), et j’ai fait une petite session « bulles de savon » à l’occasion !
Et comme j’aime mélanger les plaisirs, et que je dois toujours m’améliorer dans l’utilisation de mon appareil, j’en ai profité pour essayer de photographier nos amies bubulles !

Alors bien sûr, avec l’objectif tout manuel et une zone de netteté de quelques centimètres, c’est compliqué de bien faire le point, surtout quand monsieur le vent s’amuse à me troller, mais mêmes floues, je trouve certaines prises sympathiques, alors je vais les partager avec vous, en espérant qu’une ou deux vous plaisent dans le tas.

Un mot sur le côté ‘technique’ (si l’on peut dire) : La qualité n’est pas extraordinaire !
J’ai galéré avec les ISO qu’il fallait changer en même temps que je suivais le trajet des bulles… du coup, j’ai testé certaines choses pour réduire ou non le bruit de l’image, mais cela faisait perdre de la couleur et du détail sur les bulles, donc parfois j’ai fait, d’autres fois non … De même, j’ai fait des essais de modification de contraste pour rattraper les loupés & co… C’est donc assez variable !
En gros : rien d’extra ordinaire niveau cliché, c’est vraiment juste pour le plaisir des bulles que je les poste ! ^^

Personnellement, je suis très très fan de des bulles de savon. J’adore ça ! Elles me donnent envie de sautiller et de les suivre en courant comme les petits à la crèche !

Déjà parce que j’aime les bulles : leur forme, leur légèreté, et j’aime les voir flotter dans l’air et danser en tous sens. Ensuite parce que je trouve fascinant le jeu de lumière qui les colore toujours des teintes les plus improbables en arc-en-ciel. De même, je trouve très amusant les reflets de l’environnement sur leurs contours ou les ‘dessins’ qu’on trouve parfois à leur surface. Sans compter quand elles décident sans qu’on sache comment de se mettre en groupe pour créer de surprenantes combinaisons ! Pour finir, j’aime les regarder faire « plop » une fois leur course pour la liberté achevée ! C’est presque aussi amusant que le « plop » du papier bulle qui explose sous le doigt, le petit son en moins !

Aller pour le plaisir, je remets ma plus belle prise (il y a trois ans je crois) :


Et ce que je m’étais amusée à dessiner sur une autre (floue) : c’est par ici !

Bref. J’espère que ce petit article de rien vous aura donner envie de sortir faire des bulles dans le parc ou le jardin, et de retrouver pour un instant votre âme d’enfant !
Bon weekend, et à bientôt ! \(^o^)/

Promenades entre giboulées

By | Photos | No Comments

Bonjour bonjour ! ✿

Un article plus optimiste aujourd’hui !
Voici maintenant presque quinze jours que j’ai repris mes petites balades (j’ai même trouvé un nouveau coin sympa) ! Si aujourd’hui nous sommes entrés officiellement dans la saison du renouveau, la nature y était déjà avant nous. Petit tour photo de ce Printemps précoce qui s’est installé au début du mois et que j’ai pu observer entre deux giboulées ☂ 🙂

(je sais, certaines sont floues au mauvais endroit, il faut vraiment que j’aille chez l’ophtalmo x) )

Et ma petite préférée ❁, des fleurs de prunier * qui forment un « Y » ! ʕᵔ‿ᵔʔ

Et bientôt, j’y retourne pour photographier le Printemps officiel, bien évidemment ! Et je verrais s’il y a de quoi faire un petit article ou pas (et si j’ai envie ou pas). D’ici là, portez vous bien, ouvrez grand les yeux devant les beautés du monde, et prenez en soin !!

❀ Bonne journée ! 🙂

 

* Normalement ce sont des fleurs de prunier. Je m’étais trompée au début. Je ne connais pas encore bien les noms de plantes : arbres, fleurs, etc. mais j’aimerais bien apprendre. Si quelqu’un a un lien vers un glossaire imagé des fleurs, ou un truc dans le genre en bouquin, ça m’intéresse d’y jeter un oeil, merci d’avance !! ^^

Sorry Children (#LaPireExcuse) & Nous y sommes.

By | Liens, Réflexions | No Comments
« Cela me semblait loin, alors j’ai pensé qu’on avait le temps, que c’était pas si important que cela.« 
Ce genre d’excuse, ça pique et ça rend fou.
Ce n’est pas parce que le raz-de-marée a l’air loin qu’il ne va pas très prochainement tout dévaster sur son passage. On est précisément dans un cas comme celui-ci. On l’avait « prédit » : des décennies que les chercheurs de tous horizons tirent la sonnette d’alarme. Désormais, il se profile le « raz-de-marée » planétaire, c’est tangible pour qui veut bien ouvrir les yeux. « Nous y sommes ».
C’est le moment ou jamais pour choisir d’agir.
 
₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪
 
Certains le savent, l’environnement est un sujet qui me tient à coeur.  Mon amour de la nature m’interdit de fermer les yeux sur ce qui la met en danger.  C’est pour cela que, petit à petit, et depuis des années, je change mes habitudes à la hauteur de mes possibilités pour mettre mes actes en accord avec mes idées. Ce n’est pas encore parfait, ça fait parfois un peu le yoyo, mais on maintient le cap.
 
Il faut accepter qu’on ne peut pas toujours tout faire, ou pas en même temps. Que s’adapter, c’est changer, remettre en question le confort quotidien, au moins un temps, celui de l’habitude et de la découverte des bienfaits engendrés par nos évolutions. Il faut aussi accepter qu’il arrive qu’une solution n’en est en fait pas été une, et qu’il faut changer à nouveau, que « bon sang, ça aussi, faut modifier ! ». Oui, c’est du boulot, mais ça vaut plus que largement le coup.
 
Il existe de nombreuses pistes pour agir. Tout le monde peut trouver quelque chose qu’il est capable de faire :
 
Limiter tout ce qui est à usage unique ou limité. Remplacer les « indispensables » par des solutions durables. Limiter les achats et privilégier le troc, les réparations, les prêts, etc.  Limiter les emballages, apporter les siens dès que c’est possible, et limiter les déchets. Mettre en place un compost, et des espaces fleuris pour faciliter la vie de la biodiversité et le travail des abeilles. Éviter les produits chimiques, quels qu’ils soient. Limiter l’usage de véhicule, et optimiser les trajets. Limiter la consommation de viande, oeufs, lait, etc. Consommer autant que possible local, de saison, et bio. Bannir les aliments et produits qui ne respectent pas la planète. Utiliser modérément l’énergie autant qu’on peut. Soutenir ceux qui entreprennent des démarches saines. Etc. La liste est longue.
 
Trouvez plein d’idées concrètes sur le site : « ça commence par moi » (long à s’afficher chez moi, pour info).
 
Un sacré défi, pas toujours très rigolo au début (mais sur le long terme, on se sent mieux !), pas toujours facilement réalisable suivant où l’on vit et les moyens qu’on a (mais ça vient, ça vient !). Un défi qui, relevé en masse, pourrait changer bien plus les choses, et donc un défi qui commence par tout un chacun, à son niveau. Un défi, par contre, à débuter pendant une durée limitée dans le temps…
 
Essayez de vous dire la même chose pour déléguer vos fonctions de base (respiration alimentation, etc.). Vous allez voir comme c’est sensé comme raisonnement… Sérieusement, si tout le monde se dit ça, on est foutu.
 
La mauvaise nouvelle, c’est que l’urgence grandit chaque jour qui passe, et que certaines choses perdues ne pourront jamais être retrouvées.
La bonne, c’est que nous sommes de plus en plus nombreux à en avoir conscience, à être prêts à sacrifier le confort pour sauver tout ce qui pourra l’être, et qu’il y a encore beaucoup à sauver.
 

Vraiment beaucoup. En faune, en flore, et plus encore. Et pour ceux qui auraient besoin de motivation supplémentaire, ça permettrait de sauver tout simplement notre habitat. Parce qu’actuellement aucune autre planète n’est disponible pour nous accueillir ailleurs, et les billets de banques ne fournissant ni air, ni eau, ni nourriture, ils ne devraient même pas entrer dans l’équation. Nous avons besoin de la planète, son air, son eau, ses habitants, pour vivre. La planète elle, elle tournera sans nous, non sans s’être bien vengée avant. Si nous jouons la montre, nous sommes sûrs de perdre.

*tic tac, tic tac*
 
Après le mouvement « on est prêt » qui réunit les citoyens désireux de changer les choses et de prouver que oui, nous sommes prêts à faire ce qu’il faudra pour sauver le monde, arrive le mouvement « #LaPireExcuse« . Celui-ci propose de réunir les excuses qui selon nous, sont les pires qu’on puisse sortir le jour où il faudra expliquer à « nos enfants » pourquoi on leur laisse une planète poubelle alors qu’on pouvait changer les choses, et d’y apporter une solution adéquate pour agir dès maintenant : Excuse versus Action.
 
Excuse Versus Action, et vous, vous êtes sur quelle position ?
Images récupérées sur le site du mouvement « #LaPireExcuse » : SorryChildren.
 
Vous l’aurez compris, j’espère du plus profond de mon âme que quiconque passant par là aura à coeur de s’investir pour l’avenir. N’hésitez pas à faire connaître les mouvements qui encouragent les actions positives, à vous renseigner sur ce que vous pouvez faire à votre niveau, à sensibiliser sur la question les plus jeunes comme les plus vieux : ratissez large ! La planète est merveilleuse, la vie, la nature, même le mot « Demain » est resplendissant de promesses, alors ce serait pas mal que tout ça, ça continue à exister, pas vrai ?
 
Bonne soirée à tous, et à bientôt.

Avoir deux papas, avoir deux mamans

By | Dessins, Graphisme, Liens, Photos, Pub | 3 Comments

Depuis le temps que j’attendais de recevoir mes livres pour vous en parler ! Ça y est enfin les voilà !! ^^
J’ai reçu un exemplaire de chaque version, à savoir Français, Allemand, Anglais !

Voici le fruit de ma collaboration en tant que « Seleyana » avec la seule et unique Mariko (son site ici / son deviant art là !) :


Il est sorti le 19 février 2019 (le 7 janvier en pré-commande), aux éditions « Nats Editions » !
Avant cela, on vous en parlait dans une interview ici, et encore avant, je vous avais présenté le projet là 😉

À réception, petite surprise : le livre est très fin, et la couverture souple. J’avoue, je ne m’y attendais pas, mais ça passe bien quand même vu que c’est un petit format A5. L’impression me semble bonne, les couleurs aussi. J’ai bien aimé les feuilleter tous les trois. Et comme j’ai adoré l’initiative de Mariko, il va de soi que j’adore lire ses quelques lignes simples…*
Bémol : je sais dans quel ordre j’ai fait les illus, et sur lesquelles j’ai galéré, et du coup, j’ai l’impression que les erreurs et les évolutions se voient clairement. J’espère que ce n’est pas le cas. J’ai vraiment essayé de lisser la qualité pour avoir un ensemble cohérent. :/

On a essayé de mettre autant de diversité que possible : des tatoués, des colorés, des âges et styles un peu variés… Bien sûr, habitudes obligent, j’ai zappé des choses, ou elles ne se voient pas bien, mais l’effort est là, et j’espère qu’il plaira. Je voulais tellement voir un livre jeunesse avec un côté « représentatif » que contribuer à l’un d’eux c’est … wow !
Je ne réalise pas encore bien que j’ai participé à un ouvrage qui est édité. Cela me semble assez surréaliste en fait. Mais je suis ravie ! 😀 Je n’ai plus qu’une envie, c’est pouvoir recommencer ! x)

Voici les liens pour :
l’acheter en français ;
l’acheter en allemand ;
– l’acheter en anglais .

* Étant trop mal placée pour juger moi-même objectivement du « finish », je vous mets les quelques revues de presse (que l’éditeur a partagé) se trouvant sur les sites :
La vie des loisirs
Marienel lit
Mes rêves éveillés
Dans ce dernier avis, on peut lire que les personnages ne sont pas toujours clairement masculins ou féminins. A dire vrai, c’est voulu. Surtout sur la dernière illustration. Parce que le message, c’est qu’au fond : on s’en fiche. Nous n’avions pas pensé que cela pourrait gêner. Si vous avez un avis sur la question, je suis preneuse !
Si vous en trouvez d’autres, même négatives, n’hésitez pas à les partager ici tant qu’elles sont constructives !

Pour ceux qui voudraient s’amuser, j’ai caché des références plus ou moins subtiles sur les illustrations. Des références à des franchises que j’adore. Si vous les trouvez, n’hésitez pas à me les marquer en commentaires 😉

Voilà voilà !

Une belle journée à tous, et à bientôt ! 🙂

Féevrier

By | Dessins | 2 Comments

Plus ou moins chaque mois, il existe un défi créatif, et souvent, c’est un défi de « dessineux ». A la façon du « Inktober » consistant à réaliser chaque jour du mois d’octobre un dessin à l’encre (selon un thème imposé si on souhaite le suivre), en Février j’ai découvert le « Féevrier » (ou « Fairyary » en Anglais).

En voici le prompt en Français, et cliquer dessus vous transportera sur la page de l’artiste à son origine.

J’ai découvert ça les derniers jours de Janvier, et l’idée m’a beaucoup plus. Le 1er Février, me voici donc lancée sur ce défi en mode « tranquille » : je ne fais que ce que je veux bien faire et quand je peux.  Parfois (souvent) je manque cruellement d’imagination (ça se voit d’ailleurs), mais je m’obstine. Mon but : en faire au moins la moitié !
Bref, les jours sont passés. Certains thèmes n’ont pas réalisés/achevés, par volonté ou manque de temps. J’ai essayé de faire les esquisses dans l’ordre des thèmes que je voulais faire (les 5 et 6 ont volontairement été ignorés, ça ne m’inspirait pas assez), et le dessin final selon mon inspiration (donc désordre complet).

Et aujourd’hui, voilà le résultat !!

Bon, certaines sont bien bien nulles, mais sur d’autres, je pense que l’honneur est sauf ^^ J’espère que certaines dans le tas vous auront plu !

Bonne journée !! 😀

Deux Cartes

By | Dessins | No Comments

Coucou ! Passage en coup de vent !

J’ai été un peu moins présente sur le blog, mais c’est normalement temporaire. Jusqu’ici, je n’avais pas eu beaucoup la possibilité d’être sur le PC, mais ça revient !  De même, j’ai repris les dessins et sous peu, je reprendrai les photos je pense aussi. Il me tarde assez de voir la vie revenir envahir les moindre recoins de terre, les fleurs me manquent ✿.  J’ai toujours pas mal d’idées pour écrire et dessiner, mais le plus long sera de les mettre en application d’une façon qui me convienne 😉

J’ai fait pas mal de gribouilles un peu vite fait dans un contexte un peu particulier, mais j’en reparlerai et les posterai bientôt.

En attendant, j’ai récemment réalisé deux petites cartes pour les anniversaires d’amies, dont l’une vient d’être maman. J’aurais aimé en préparer davantage, mais je manque de temps, donc comme chaque fois, des anniversaires passent à la trappe ! Chacun son tour.. x)
J’ai testé encore autre chose par rapport à avant, mais sans même m’en rendre compte ! ^^ J’ai l’impression que chaque année, les gens m’inspirent de nouvelles choses, et je trouve ça plutôt chouette ! Il n’est pas impossible que j’en refasse des comme ça à l’avenir, même si les couleurs à l’aquarelle n’apparaissent presque pas sur le scan, selon moi ça rend plutôt bien malgré tout. =)

Voilà, c’est tout pour cette fois. Prochaine fois je ferais donc un point sur le challenge dessin de février qui m’a pas mal occupée ces derniers temps. Je doute de le finir en entier, mais je participe au moins sur quelques jours (plus de la moitié !). En attendant, je les poste sur Deviant Art, toujours, donc n’hésitez pas à y faire un tour ! (^‿^)

Bonne journée ! 🙂

Corps et Décalage

By | Poésie, Réflexions | 2 Comments

L’attention et l’affection que je porte à mon corps ont beaucoup fluctué au fil du temps. Mon rapport à lui a toujours été soit inexistant, soit très compliqué.

Ceci est un poème de début d’Automne 2018, mais j’ai eu envie de le partager, car il est représentatif de nombreuses années :

Distante de quelques dizaines de centimètres, elle m’observe.
Étonnée, incrédule, elle copie le moindre de mes gestes.
Cette inconnue qui me fait face me dérange, me répugne, m’énerve..
A fleur de peau, mon cœur murmure  » je la déteste « .
L‘image qu’elle me projette n’est pas celle que je connais.
A qui donc est ce corps qui me semble étranger ?
Gardant mon calme, je m’obstine, je l’affronte, les larmes aux yeux.
Et pourtant c’est bien moi, la fille du miroir, qui me ressemble si peu.

Celui-ci, en revanche, est récent. Il correspond à une révélation que j’avais déjà eue, mais dont je n’ai pris la mesure que récemment :

Ce corps est le chariot de mon âme sur le chemin de la vie
Outils des sens et de l’esprit, il ressent à l’infini
Rivage de l’interface avec autrui, il m’ancre ici
Puissant et fragile petit abri, je veux prendre soin de lui
Si son image me contrarie, puis-je me rappeler tout ce qu’il a subi.

Depuis quelques années, j’ai essayé de mieux « m’entendre » avec mon corps, notamment en ne le maltraitant plus et en lui témoignant de la reconnaissance pour tout ce qu’il rend possible.
J’ai la chance d’avoir un corps complet, et en relative bonne santé. Ce n’est pas un acquis ni un dû, c’est un cadeau quotidien… et il est bien rude d’en demander davantage sans pleinement considérer cela.

Pour autant, c’est seulement depuis assez peu que j’arrive à affronter le « décalage » qui lui est lié, celui qui concerne son image : car je ne me vois ni ne me sens pas telle que me reflète le miroir, et c’est très très perturbant.

J’ai mis longtemps à accepter mon corps, et le fait qu’il avait évolué sans moi, sans que je ne le vois. Je lui en ai voulu, alors que j’avais moi-même évolué « sans lui », en l’ignorant totalement, et qu’il a fait ce qu’il a pu pour suivre. Il n’a fait que s’adapter, et vivre avec mon rejet de son image. Il a continué à me porter, quand bien même je m’en dissociais…

Aujourd’hui, je veux faire un pas de plus vers une Paix durable avec lui. Avec « nous ». Car que je le réalise ou non, je suis ce corps.
Il est moi, mon existence dans ce monde, la partie qui encaisse les dures réalités physiques, qui abrite mon esprit. Ce n’est toujours pas facile de le considérer comme mon « meilleur ami », mais je m’y emploie, petit à petit.. et j’essaie de le réinvestir.

Je pense que cela fonctionne plutôt pas mal, tout doucement, il guérit. Notre relation n’est pas encore parfaite, mais on avance de concert. Tant qu’il a la santé, je n’ai pas à me plaindre.

Car c’est pourtant si fragile un corps. Alors quand on y pense, à tout ce qu’un corps nous offre en termes de possibilités, quand on songe à tout ce qu’il est capable d’endurer sans lâcher totalement, et à quel point il lui est permis de se régénérer… C’est juste incroyable, et digne d’admiration, non ?

Aujourd’hui, je vous propose quelque chose : ayez une pensée consciente pour lui, et demandez vous la dernière chose que vous ayez faite pour prendre soin de lui. Moi en tout cas, c’est ce que je vais faire =)

Jolie journée à tous, et à bientôt !